Les médecins libéraux appelés à une nouvelle semaine de grève

Publié le 02/01/2023 - 09:28
Mis à jour le 02/01/2023 - 09:28

Après une forte mobilisation les 1er et 2 décembre puis une autre du 26 décembre au 2 janvier, les médecins libéraux sont de nouveau appelés à fermer leurs cabinet à compter de ce lundi 2 janvier 2023. 

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Dans un communiqué, Médecins pour Demain appelle à la poursuite de la grève à compter du lundi 02 janvier 2023. Le mouvement dénonce "la destruction de l'hôpital et de la médecine libérale" responsable selon lui de "60% de burn-out parmi les soignants, près de 3 fois le taux de suicide chez les médecins (par rapport à la population nationale)".

Il accuse également le gouvernement de toujours faire "la sourde oreille, arguant que « ce n'est pas le bon moment pour faire grève » et ce n'est sans doute jamais le bon moment pour recevoir les représentants de Médecins pour Demain, qui demandent depuis deux mois à être reçus par le Ministre de la Santé".

Médecins pour Demain rappelle "l'urgence à réformer le système de santé" tout en voulant conserver " une qualité des soins qui porte nécessairement sur un temps d'écoute et un temps de consultation qui doit s'allonger au vu de la complexité sans cesse croissante de la médecine".

Une manifestation prévue ce jeudi 5 janvier à Paris

Face à ce "banal mépris" du gouvernement, Médecins pour Demain appelle donc à la grève à compter de ce lundi 2 décembre et annonce en parallèle de cette grève, une manifestation le jeudi 5 janvier à Paris. Manifestation à l'issue de laquelle des représentants "devraient être (enfin) reçus au Ministère". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.23
légère pluie
le 15/04 à 21h00
Vent
8.03 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
65 %