Les opposants à l'installation de Colruyt font appel

Publié le 28/05/2010 - 16:13
Mis à jour le 28/05/2010 - 16:13

Les commerçants d'Avanne-Aveney et l'association Entraide Citoyenne ont décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif de Besançon. Ce dernier, saisit des recours de l'association avait décidé de ne pas les examiner jugeant que l'objet de l'association était trop général pour justifier d'un intérêt à demander l'annulation du permis de construire "Colruyt".

1275056165.jpg
©
PUBLICITÉ
Pour rappel, l’association Entraide Citoyenne dénonce la construction d’une Zone d’Activité Commerciale (ZAC) à l’entrée d’Avanne comprenant un supermarché "Colruyt" de 998m2 (hors extension), d’une galerie commerciale comprenant divers commerces (boucherie, boulangerie), d’un hôtel et de bureaux à louer.

ZAC qui mettrait indéniablement en péril l’activité des commerces (boucherie, coiffeur, boulangerie) actuels situés au centre du village. De plus, le village d’Avanne-Aveney se situe à 10 minutes des centres commerciaux de Châteaufarine, de Planoise-Ile de France et de Planoise-Cassin.

L’association s’étonne également qu’un tel projet n’a pas fait pas l’objet d’une concertation publique des habitants, notamment lors des élections municipales de 2008.

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.76
ciel dégagé
le 22/08 à 6h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1024.39 hPa
Humidité
87 %

Sondage