SOS Loue et Rivières Comtoises organise des barrages filtrants pour dénoncer la pollution

Publié le 28/04/2017 - 08:49
Mis à jour le 28/04/2017 - 12:13

L'ONG SOS Loue et Rivières Comtoises mènera, ce samedi 29 avril 2017, différentes actions dans la région pour sensibiliser le grand public.

PUBLICITÉ

L’ONG organisera, lors de cette journée, des barrages filtrants sur le site de Saint Hippolyte, Ornans, Morteau, Saint Claude et Besançon. Cette manifestation répond à « l’hécatombe des salmonidés dans les rivières comtoise notamment sur Dessoubre, le Doubs Franco-Suisse et Bienne.

Les problèmes mentionnés par SOS Loue et Rivières Comtoises

  • L’épuration des eaux usées n’est pas efficace : rejet d’eaux non traitées dans les rivières (mauvais réseau, déversoirs d’orages mal réglés…), rejet direct des eaux traitées dans les rivières, micropolluants non ou mal traités. L’auto-surveillance des stations ne permet en rien un diagnostic pertinent.
  • Le lisier est un problème majeur en zones calcaires et les plans d’épandage n’y changeront rien ou trop peu. L’intensification et l’augmentation de la production laitière en cours ne peuvent que s’accompagner de pollution supplémentaire. 
  • Les micropolluants (domestiques, agricoles, industriels) anéantissent les capacités d’autoépuration et la faune des rivières. Ils sont partout et bien supérieurs aux données officielles comme le montre une étude indépendante récente.

Les solutions de l’ONG

  • Arrêt du lisier et de l’épandage
  • Arrêt de l’utilisation des lingettes
  • Arrêt des produits dangereux
  • Maîtrise de la consommation de l’eau
  • Réflexion des réseaux d’épuration
  • Arrêt du rejet dans les rivières
  • Arrêt du traitement des bois aux insectisides
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

Redécouvrez la Loue et le Doubs avec les stand up paddle Décathlon

publi-info • Le soleil arrive enfin et toute l’équipe du rayon glisse de Décathlon trépigne d’impatience à l’idée de vous faire tester ses produits ! Bouées, ballons, tubas mais pas que. Cet été, on innove et on part à la découverte du Doubs et de la Loue à bord d’un stand-up paddle !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.35
ciel dégagé
le 19/06 à 15h00
Vent
3.5 m/s
Pression
1010.11 hPa
Humidité
53 %

Sondage