Les Restos lancent les premières "Enchères du coeur" à Besançon

Publié le 24/10/2012 - 10:07
Mis à jour le 24/10/2012 - 11:15

Les Restos du Coeur organisent ce dimanche 28  octobre à  Micropolis Besançon une vente aux enchères dont l'ensemble des sommes récoltées bénéficiera aux plus démunis. Philippe Labro est le parrain de marque de ces premières Enchères du coeur de France.

Générosité

PUBLICITÉ
Le dimanche 28 octobre 2012, à 14 heures à Micropolis Besançon, les Restos du coeur mettront en vente les objets récoltés pour les Enchères du Coeur. Cette vente exceptionnelle, dont l’ensemble des bénéfices seront reversés à l’association caritative, sera assurée bénévolement par deux commissaires priseurs habilités, M es Jean-Paul Renoud-Grappin et Gérard Dufrêche.
 
« La saison 2011-2012 des Restos du coeur a été très difficile et celle à venir le sera aussi. Nous appelons donc aux dons des industriels, des commerçants et des particuliers:  celui qui veut donner un costume Dior ou une cravate Hermès est le bien venu ! « , explique Jean-Charles Dieterlé, ex-président de l’union des commerçants, désormais bénévole au sein de l’association crée par Coluche.
 
Une sculpture de Paul Gonez et une lithographie du peintre franc-comtois Bernard Gantner ont d’ores et déjà été promises.
 
« Pour éviter que la vente aux enchères ne tourne au vide grenier, nous demandons des objets d’une certaine valeur, 50 euros minimum« , précise l’homme, à l’origine de l’opération organisée par les Restos du coeur du Doubs, présidés par Jacques Martinez .
Jean-Charles Dieterlé a facilement convaincu l’écrivain Philippe Labro, dont la femme est d’origine bisontine, de devenir le parrain des Enchères du coeur.
 

« Dès qu’on dit Restos du coeur, les gens sont réceptifs et nous ouvrent les bras... »

 
« Le but de l’opération c’est de rentrer beaucoup d’argent pour les bénéficiaires des Restos, sans en sortir. Grâce à nos réseaux, nous avons réussi à avoir la salle de Micropolis ou à faire des tracts gratuitement« , souligne l’ancien commerçant. Les billets de train de Philippe Labro ont par exemple été fournis par la SNCF. Son hébergement dans l’hôtel bisontin Le Sauvage ou ses repas dans deux restaurants ont été offerts par les professionnels.
 
« Dès qu’on dit Restos du coeur, les gens sont réceptifs et nous ouvrent les bras... et les portefeuilles, constate M. Dieterlé. « Espérons que ça continue ! « 
 
Du 11 septembre au 19 octobre, les bénévoles des Restos du Coeur seront présents sur un stand du marché de la place de la Révolution à Besançon, de 8 heures à 12 heures, pour collecter les objets offerts par les généreux donateurs.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
couvert
le 20/10 à 3h00
Vent
3.44 m/s
Pression
1006.1 hPa
Humidité
96 %

Sondage