Les sapeurs-pompiers du Doubs décorés pour leur courage et dévouement

Publié le 06/10/2021 - 10:44
Mis à jour le 06/10/2021 - 11:02

Le corps départemental des sapeurs-pompiers du Doubs a reçu ce samedi 2 octobre 2021 à Pontarlier la médaille d’argent de 1ère classe pour actes de courage et dévouement lors de l'incendie de la fourrière municipale et la lutte contre la Covid-19.Cette distinction a été remise par Jean-François Colombet, préfet du Doubs, dans le cadre de la journée nationale des sapeurs-pompiers.

© Sdis 25 . / D Wahler ©
© Sdis 25 . / D Wahler ©

Jean-François Colombet a agrafé au drapeau réglementaire du corps (déjà décoré en décembre 2000) de la médaille pour acte une nouvelle médaille pour actes de courage et dévouement, obtenue pour deux motifs :

  • la prise de risques très importants par les nombreux sapeurs-pompiers ayant mené l’attaque du feu de parking souterrain de la Place Cassin à Besançon le 31 décembre 2019 ;
  • la très forte implication des sapeurs-pompiers du Doubs dans la lutte contre la COVID-19 depuis février 2020.

Le drapeau du corps avait déjà été décoré de la médaille de bronze pour actes de courage et dévouement le 15 décembre 2000, suite à son engagement exemplaire lors de la tempête de 1999.

"Cette distinction honorifique permet à tous les sapeurs-pompiers du Doubs de porter la fourragère (cordelette tressée, terminée par un nœud et un ferret) à l’épaule gauche de leur uniforme", explique le service départemental d’incendie et de secours du Doubs.

Et d’ajouter : "le caractère collectif de son attribution fait que la fourragère est rarement portée à titre individuel, hormis pour ceux ayant personnellement pris part à l’événement ayant généré son attribution. Dans ce cas, lorsqu’ils quittent le corps pour être affectés dans un autre corps, ils portent l’insigne de leur corps d’origine sur la fourragère".

Les sapeurs-pompiers du Doubs portent la fourragère tricolore "bleu, blanc, rouge", les couleurs de la médaille pour acte de courage et de dévouement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.

Mineurs isolés étrangers en formation : « Quand on fait les choses dans le bon ordre, ça se passe bien quand les jeunes ont 18 ans » (E. Borne)

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion Elisabeth Borne était en visite ce mardi matin à l'Ecole de production de Besançon, qui forme des jeunes à partir de 15 ans, rencontrant des difficultés scolaires et personnelles, dont des mineurs étrangers isolés.

Violences conjugales en 2020 : le Doubs est le département le plus concerné en Bourgogne Franche-Comté

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 10% des violences conjugales qui ont concerné 159.400 personnes tous sexes confondus en 2020, a annoncé lundi le service statistiques du ministère de l'Intérieur. En Bourgogne Franche-Comté, près de 4,5 femmes âgées de plus de 20 ans  sur 1.000 ont été victimes de violences conjugales en 2020. Le Doubs (6) est le département le plus touché
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.17
légères chutes de neige
le 27/11 à 9h00
Vent
4.95 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
96 %

Sondage