Les SMUR ne seraient pas menacés en région

Publié le 05/07/2013 - 15:39
Mis à jour le 05/07/2013 - 15:39

Dans un communiqué, l’Agence régionale de santé (ARS) se veut rassurante quant au maintien des Services mobiles d’urgence et de réanimation (SMUR) en Franche-Comté. L’objectif étant de permettre à chaque habitant d’accèder à un service médical d’urgence en moins de 30 minutes. Le SMUR de Lure ne serait également plus menacé.

 ©
©

Il y a urgence(s)

Un plan d'actions sur les urgences devrait voir le jour localement le 1er octobre 2013. En attendant, l'ARS rappelle qu'elle a confié une mission d'expertise aux urgentistes réunis au sein du Réseau Régional des Urgences afin de proposer des réponses adaptées aux besoins en région. Réunis en séminaire les 26 et 27 juin, ils ont déjà fait part de certaines conclusions.

"Ces professionnels de santé :

  • confirment la nécessité et l’intérêt d’un HéliSMUR en Franche-Comté dédié aux transports secondaires, améliorant la disponibilité des SMUR terrestres et diminuant les temps d’accès dans les zones éloignées ;
  • préconisent le maintien de toutes les implantations actuelles de SMUR terrestres et proposent d’améliorer le maillage territorial de la région en envisageant l’implantation d’une antenne SMUR sur le haut Doubs et le déploiement de médecins correspondant de SAMU dans les zones les plus difficiles d’accès (Jura Sud et nord-est de la Haute-Saône) ;
  • reconnaissent la nécessité de revoir les financements des lignes de SMUR pour dégager en tout ou partie le financement nécessaire à l’HélisSMUR", remarque l'ARS, qui souligne au passage la grande qualité et le sérieux de ce premier travail

Le SMUR de Lure ne fermera pas

Sérieux, plusieurs élus du secteur de Lure, en Haute-Saône, l'étaient également il y a encore quelques jours en projetant un grand rassemblement ce samedi 6 juillet, à 10h, contre le projet de fermeture du SMUR luron au profit du financement d’un hélicoptère.

Selon de dernières informations de nos confrères de France 3, le SMUR ne serait toutefois plus inquiété. L'élu haut-saônois, Jean-Michel Villaumé, ayant confirmé que sa rencontre avec la ministre de la santé ce mardi à Paris avait porté ses fruits. Marisol Touraine lui en aurait adressé un courrier à ce sujet aujourd'hui.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.85
couvert
le 01/03 à 15h00
Vent
3.63 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
62 %