Soldes à Besançon : bilan en baisse pour les commerces du centre ville

Publié le 03/08/2016 - 11:15
Mis à jour le 17/04/2019 - 09:09

Ce mardi 2 août 2016 se sont terminés les soldes qui avaient débutés le mercredi 22 juin 2016 à Besançon. Petit bilan rapide avec Pierre Bouvier, Président de l’Union des commerçants de Besançon ainsi que JB, responsable de la boutique Slide Box , rue Proudhon. 

Après un début prometteur sous le soleil, les Bisontins n’ont finalement pas tant joué le jeu. D’après, Pierre Bouvier, il y a quelques raisons très simples : "avec le nombre de ventes privées, de sites internet mais aussi des soldes avant les soldes dans certains magasins, les soldes ne sont plus aussi marqués dans les esprits".

D’après lui, l’époque des soldes "grands crus" n’existe plus. Il précise tout de même que, pour lui, la création des samedis piétons est une très bonne chose pour les commerçants puisqu’ils attirent plus de clients dans l’enceinte du centre ville même si "cela ne veut pas dire qu’ils vont consommer quand même".

JB, responsable du magasin de prêt à porter, Slide Box au centre ville, observe les mêmes tendances pour plusieurs raisons. "Nous n’avons pas eu un bel été ce qui ne pousse pas les gens à sortir. De plus, cette année, les soldes ont commencé une semaine plus tôt et les gens n’y étaient pas préparés. Du coup, la première semaine était plus calme alors que les années précédentes, la tendance était inversée et les meilleurs chiffres étaient réalisés les premiers jours". Il observe aussi une réelle baisse du pouvoir d’achat impactant forcément la vente de textiles et habillements : "les gens réclament des soldes dans le sens où ils demandent à cumuler plusieurs promotions ou si à l’achat d’un produit, est ce que l’autre est offert... on ne voyait pas ça avant". 

La tendance générale est donc à la baisse. JB explique aussi que, pour lui, les façons de consommer ont clairement évolué. Les plus jeunes ont en effet plus tendance à acheter sur internet et donc à moins se déplacer. De plus, la création des samedis piétons est pour lui, une très bonne idée mais rend l’accès au centre ville trop compliqué "les gens n’ont pas encore le réflexe de poser leur voiture pour utiliser des transports en commun. Beaucoup de clients ne veulent plus et ne viennent plus au centre ville...."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Où sortir cet été dans le Grand Besançon ?

Ce lundi matin, il était encore difficile à croire que l’été approche avec son lot d’animations de plein air… Et pourtant ! Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Pierre Contoz, président du musée des Maisons comtoises, Benoît Vuillemin, vice-président de GBM en charge de l’attractivité et du tourisme, Patrice Hennequin, président de l’Office de tourisme et des congrès de GBM et François Bousso, conseiller communautaire GBM délégué à l’éco-tourisme, se sont réunis pour lancer officiellement la saison touristique estivale du territoire.

Une trentaine d’entreprises de la filière horlogère réunies à Besançon ce jeudi 30 mai 2024

A l'occasion d'un événement fondateur organisé à Besançon dans les locaux de Francéclat, France Horlogerie a convié, ce jeudi 30 mai 2024, des entreprises de la chaîne de valeur horlogère française (marques de montres, fabricants de composants, sous-traitants, détail...). L'objectif ? Lancer la démarche des grappes d'entreprises.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.91
ciel dégagé
le 13/06 à 12h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
50 %