Haute-Saône: l'ancien président du Medef de Franche-Comté en détention

Publié le 28/06/2018 - 09:25
Mis à jour le 28/06/2018 - 15:43

[Mis à jour] • L’ancien président du Medef de Franche-Comté jusqu’en mai dernier, Jean-Luc Piton, a été mis en examen et écroué pour « banqueroute » et « abus de bien sociaux » ce mercredi 27 juin 2018 au soir à Vesoul, a indiqué jeudi le parquet.

 ©
©

L'enquête des gendarmes de la section de recherches de Besançon "a permis de démontrer une confusion entre son patrimoine propre et celui de ses deux sociétés, Bruno Richard et La Compagnie des Athelots", spécialisées dans le linge de maison haut de gamme et la broderie de luxe, a déclaré à l'AFP le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic.

280 000 euros de virements suspects

Des virements suspects, d'un montant global de 280.000 euros, ont été effectués depuis des comptes de ces sociétés vers d'autres appartenant à M. Piton, dont certains sont domiciliés à Oman et aux Etats-Unis, a-t-il précisé.

Au terme de deux jours de garde à vue, il a été mis en examen à Vesoul pour "banqueroute" et "abus de bien sociaux" en raison d'une comptabilité irrégulière, voire inexistante, et de soupçons de détournements de fonds. Le juge des libertés et de la détention a ordonné son placement en détention provisoire.

Une enquête commencée cette année

L'enquête a débuté début 2018 après des révélations faites par le nouveau repreneur de l'entreprise, Bruno Richard, basée à Luxeuil-les-Bains, qui se trouvait en redressement judiciaire depuis novembre 2017. Il se plaignait notamment de l'état économique de la société et du vol de ses fichiers clients.

"L'information judiciaire ne fait que commencer et elle se poursuit pour connaître l'ampleur des faits", a dit le procureur.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.02
partiellement nuageux
le 19/06 à 15h00
Vent
3.47 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %