Plus de 200 enseignants réunis à Besançon en hommage à Samuel Paty

Publié le 19/10/2020 - 16:45
Mis à jour le 19/10/2020 - 17:33

Ce lundi 19 octobre, à 16h30, entre 200 et 300 personnes, enseignants, familles, retraités, ... se sont réunies sur l'esplanade des Droits de l'Homme pour rendre hommage à Samuel Paty, sauvagement assassiné dans les Yvelines vendredi dernier pour avoir montrer des caricatures de Mahomet à des élèves.  

Ce rassemblement fait suite à un appel des professeurs d'histoire-géographie.

Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, père de famille âgé de 47 ans, a été décapité vendredi à Conflans-Sainte-Honorine par Abdoullakh Abouyezidovitch Anzorov, un russe d'origine tchétchène de 18 ans, né à Moscou et réfugié en France avec sa famille. Le motif de cet assassinat : le professeur a montré des caricatures de Mahomet à ses élèves dans le but de parler de la liberté d'expression en France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

samuel paty

Le groupe RN demande à Marie-Guite Dufay de donner le nom de Samuel Paty à l’un des lycées de Bourgogne Franche-Comté

Dans une lettre du 22 octobre 2020, Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté demande à la présidente de région de donner le nom de Samuel Paty à l'un des 129 lycées de la région et l'organisation d'une exposition des caricatures de Charlie Hebdo à Dijon.  

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Hommage à Samuel Paty : la maire d’Ornans invite les habitants à poser une bougie sur leur fenêtre

Isabelle Guillame a décidé de mettre les drapeaux de la mairie d'Ornans en berne jusqu'à la fin de la semaine. Ce mercredi 21 octobre 2020, jour d'hommage national, les conseillers observeront une minute de silence. La maire d'Ornans invite les habitants "à s’associer à cet hommage et à poser une bougie sur leur fenêtre dès ce soir".

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.78
ciel dégagé
le 30/11 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage