Livret A : le gouvernement "très attentif" au pouvoir d'achat des épargnants

Publié le 07/01/2014 - 09:12
Mis à jour le 07/01/2014 - 09:12

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a assuré mardi que "le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants", semblant exclure une nouvelle baisse du taux de rémunération du livret A, déjà tombé à un niveau "bas", selon lui.

pierre_moscovici.jpg
Pierre Moscovici ©roman
PUBLICITÉ

« Le gouvernement sera très attentif au pouvoir d’achat des épargnants, compte tenu du fait que nous avons d’ores et déjà, avec 1,25%, atteint un taux bas », a déclaré M. Moscovici sur RTL.

Le taux de rémunération du livret A est revu chaque semestre en fonction de l’inflation par le biais d’une formule mathématique. Mais « le gouverneur de la Banque de France peut faire des propositions qui s’écartent de la formule », après une phase de dialogue avec le ministère de l’Economie.

Sur l’ensemble de l’année 2013, l’Insee prévoit une inflation plutôt faible, à 0,9% (0,7% en novembre par rapport à octobre), ce qui pourrait théoriquement conduire à une nouvelle baisse du taux du livret A. Mais, a rappelé le ministre, depuis mai 2012, « par deux fois, nous avons été amenés à débattre du niveau du Livret A et par deux fois, le gouverneur de la Banque de France a compris qu’il fallait prendre en compte la situation des épargnants ».

Interrogé par ailleurs sur le « pacte de responsabilité » que le président François Hollande a proposé aux entreprises lors de ses voeux aux Français, le 31 décembre, M. Moscovici n’a pas voulu donner davantage de détails, renvoyant à la conférence de presse du chef de l’Etat prévue le 14 janvier.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie jusqu’à dimanche

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie jusqu’à dimanche

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.91
partiellement nuageux
le 24/06 à 12h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1016.68 hPa
Humidité
48 %

Sondage