Local Bol d'R : plusieurs organisations solidaires du collectif Solmiré

Publié le 21/12/2017 - 14:33
Mis à jour le 21/12/2017 - 14:33

Depuis le 14 octobre 2017, le Collectif Solmiré (Solidarité Migrants-Réfugiés), dans l'objectif d'offrir un accueil de jour aux nombreux demandeurs d'asile non-pris en charge par les services de l'Etat, a investi un local vacant, propriété de la SAIEMB (société HLM dont la ville est l'actionnaire majoritaire), situé 26 rue d'Arènes à Besançon. Plusieurs organisations soutiennent le collectif

solmire5.jpg
©Annick Chauvet
PUBLICITÉ

A plusieurs reprises, le Collectif Solmiré avait sollicité la mairie de Besançon pour qu’elle mette à sa disposition un lieu approprié : « toutes nos demandes sont restées lettre morte », explique le collectif

Depuis maintenant deux mois, « des dizaines de bénévoles du Collectif se relaient au « Bol d’Air » midi et soir, 7 jours sur 7, pour permettre aux familles et personnes seules demandeuses d’asile qui sont dans le besoin de préparer leur repas, laver leur linge, accéder à des toilettes et à une douche, disposer d’un espace de jeux pour les enfants », est-il précisé.

Solmiré a demandé à signer un contrat de bail « solidaire » à la SAIEMB : « Pour toute réponse, Solmiré a reçu une assignation devant le Tribunal de Grande Instance aux fins d’expulsion immédiate de ce local, avec obligation de payer un loyer compensateur au prix du marché », s »indigne le collectif.

Les organisations soussignées soutiennent l’action du Collectif en faveur des demandeurs d’asile « à la rue » et demandent :

  • l’arrêt de la procédure en expulsion intentée par la SAIEMB contre Solmiré 
  • le maintien de Solmiré dans les locaux du 26 rue d’Arènes, avec proposition par la SAIEMB d’un contrat de bail à prix modéré.

Organisations signataires : APIC, Cimade, CADM-70, CDDLE, CNL, FCPE, La Vie nouvelle, LDH, MRAP, Philomène, Asso Républicaine de Reugney, Resto-Trottoir, Welcome Franois-Serre, CGT ADDSEA, UL CGT, UL Retraités CGT, FSU, Solidaires 25, UD retraité-es Solidaires, EELV, Ensemble !, FA, des groupes d’action FI, GAS, LO, NPA, section bisontine du PCF, PG.

  •  Solmiré est toujours assigné en expulsion le 9 janvier devant le TGI.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.02
couvert
le 20/07 à 15h00
Vent
5.4 m/s
Pression
1014.2 hPa
Humidité
39 %

Sondage