Local Bol d'R : plusieurs organisations solidaires du collectif Solmiré

Publié le 21/12/2017 - 14:33
Mis à jour le 21/12/2017 - 14:33

Depuis le 14 octobre 2017, le Collectif Solmiré (Solidarité Migrants-Réfugiés), dans l'objectif d'offrir un accueil de jour aux nombreux demandeurs d'asile non-pris en charge par les services de l'Etat, a investi un local vacant, propriété de la SAIEMB (société HLM dont la ville est l'actionnaire majoritaire), situé 26 rue d'Arènes à Besançon. Plusieurs organisations soutiennent le collectif

solmire5.jpg
©

A plusieurs reprises, le Collectif Solmiré avait sollicité la mairie de Besançon pour qu'elle mette à sa disposition un lieu approprié : "toutes nos demandes sont restées lettre morte", explique le collectif

Depuis maintenant deux mois, "des dizaines de bénévoles du Collectif se relaient au "Bol d'Air" midi et soir, 7 jours sur 7, pour permettre aux familles et personnes seules demandeuses d'asile qui sont dans le besoin de préparer leur repas, laver leur linge, accéder à des toilettes et à une douche, disposer d'un espace de jeux pour les enfants", est-il précisé.

Solmiré a demandé à signer un contrat de bail "solidaire" à la SAIEMB : "Pour toute réponse, Solmiré a reçu une assignation devant le Tribunal de Grande Instance aux fins d'expulsion immédiate de ce local, avec obligation de payer un loyer compensateur au prix du marché", s"indigne le collectif.

Les organisations soussignées soutiennent l'action du Collectif en faveur des demandeurs d'asile "à la rue" et demandent :

  • l'arrêt de la procédure en expulsion intentée par la SAIEMB contre Solmiré 
  • le maintien de Solmiré dans les locaux du 26 rue d'Arènes, avec proposition par la SAIEMB d'un contrat de bail à prix modéré.

Organisations signataires : APIC, Cimade, CADM-70, CDDLE, CNL, FCPE, La Vie nouvelle, LDH, MRAP, Philomène, Asso Républicaine de Reugney, Resto-Trottoir, Welcome Franois-Serre, CGT ADDSEA, UL CGT, UL Retraités CGT, FSU, Solidaires 25, UD retraité-es Solidaires, EELV, Ensemble !, FA, des groupes d'action FI, GAS, LO, NPA, section bisontine du PCF, PG.

  •  Solmiré est toujours assigné en expulsion le 9 janvier devant le TGI.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.3
légère pluie
le 01/12 à 12h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %

Sondage