Loi Travail : le Comité de mobilisation de l'Université de Franche-Comté fait don de 1 500 euros à des grévistes

Publié le 08/06/2016 - 09:15
Mis à jour le 08/06/2016 - 14:25

Depuis près de 3 mois, des étudiants sont mobilisés aux côtés des salariés pour obtenir le retrait de la loi Travail. Grâce à plusieurs initiatives menées par ce mouvement comme des actions de péage gratuit ou le bal populaire du 5 juin, le Comité de mobilisation de Franche-Comté fait don de 1 000 euros à la caisse de grève nationale et 500 euros en soutien aux cheminots de Besançon.

1-dsc_0871.jpg
Image d'archive - manifestation étudiante contre la loi Travail le 24 mars 2016 ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« La mobilisation des travailleur.ses, par la grève et le blocage de l’économie, a permis d’inverser le rapport de force et de faire peur au patronat », selon le Comité. « Nous sommes aujourd’hui en capacité de faire plier le gouvernement en l’obligeant à retirer la loi Travail, malgré l’insupportable campagne médiatique orchestrée contre le mouvement. »

« Mais la grève, bien qu’étant un droit et un mode d’action nécessaire, constitue un sacrifice et un coût financier extrêmement important pour les travailleur.ses. C’est pourquoi, pour tenir dans la durée, la solidarité financière entre travailleur.ses est un élément indispensable », indique le Comité.

Pour maintenir la durée du mouvement, il a constitué une « caisse de grève » (financement participatif). Avec l’argent récolté lors de plusieurs initiatives menées ces trois derniers mois (péage gratuit aux sorties d’autoroute, bal populaire le 5 juin…), le Comité a pu réunir la somme de 1 500 euros. Il a décidé d’adresser deux dons :

  • 1 000 euros à la caisse de grève nationale qui sera reversé à l’ensemble des salariés en grève reconductible dans le pays.
  • 500 euros en soutien aux cheminots de Besançon en grève reconductible depuis le 1er juin.

Le Comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté appelle également l’ensemble de la population « à participer massivement à la solidarité financière avec les grévistes et à rejoindre la mobilisation pour l’amplifier et obtenir le retrait de la loi Travail« .

Prochaines journées de lutte : 

  • Mercredi 8 juin : grève et votation citoyenne sur la loi Travail à 11h place de la Révolution, puis départ en manifestation à 14 heures 
  • Mardi 14 juin : grève et manifestation nationale à Paris. Des bus partiront de Besançon (inscription en envoyant un mail à comitedemobilisation.ufc@gmail.com).
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

Depuis mardi dernier et jusqu'à samedi 12 octobre 2019, les Rencontres de la sécurité se déroulent devant le collège Diderot, dans le quartier Planoise à Besançon. Près de 600 écoliers et collégiens s'y sont rendus avec leurs enseignants pour découvrir les métiers de la police, de la Croix Rouge, des sapeurs-pompiers, la sécurité routière, etc. Ce vendredi était également l'occasion de marquer le lancement de la section des Cadets de la Sécurité Civile avec le préfet du Doubs et la président du Département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.25
légère pluie
le 15/10 à 15h00
Vent
4.493 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage