Alerte Témoin

Loi "Travail" : le point sur la mobilisation du 9 mars à Besançon

Publié le 08/03/2016 - 18:45
Mis à jour le 09/03/2016 - 12:41

Des organisations de jeunesse et des syndicats (dont FO et CGT) de salariés appellent à manifester ce mars 9 mars 2016 contre la loi El Khomri et contre le projet de "casse du code du travail" . Assemblée générale, manifestation, débrayage, le point sur la mobilisation dans la région. Hasard du calendrier, les cheminots seront en grève pour défendre leurs conditions de travail.

myriam_el_khomri_lip_smb-079.jpg
Myriam El Khomri © damien poirier

Loi « Travail »

Le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri, contesté jusqu'au sein du PS, devait initialement être présenté en Conseil des ministres le 9 mars. Malgré son report au 24 mars, la mobilisation s'est amplifiée.

Des organisations de jeunesse, dont le premier syndicat étudiant, l'Unef, l'Unl et la Fidl pour les lycéens. Mais également de nombreux militants syndicaux, associatifs et des universitaires. La CGT, FO, Solidaires et la FSU encouragent leurs troupes à participer aux différentes initiatives organisées mercredi prochain.

"Le 9, FO sera présent dans les différents rassemblements" mais ce sera "un apéro avant le plat de consistance qui pourrait être le 31", "nous allons tout faire pour accroître la pression", explique le patron de Force ouvrière Jean-Claude Mailly, qui demande le gel du projet.

Assemblée générale 

L'Association Multiculturelle des Étudiants de Besançon (AMEB) -Solidaires Étudiant-e-s organise une assemblée générale à l'amphithéâtre Donzelot à la fac de lettres à 10h.

Débrayage

CFDT Interco 25 se joint à la mobilisation nationale en invitant à débrayer au moins un heure sans toutefois appeler à manifester

Manifestations

A Besançon, un rassemblement est prévu à 13h place de la Révolution à l'appel du Front de Gauche du Grand Besançon et de l'intersyndicale réunissant les unions départementales FO, CGT, FSU et SUD

Des rassemblements sont programmés dans d'autres villes franc-comtoises :

  • Belfort à 10h à la Maison du Peuple
  • Vesoul à 17h30 devant les locaux du Parti Socialiste (rue St Georges)
  • Lons-le-Saunier à 17h place de la Liberté
  • Dole à 12h Place de la Sous-Préfecture
  • Montbéliard à 14h au Champ de Foire

Et à la SNCF ? 

 La mobilisation s'annonce "forte" selon les quatre syndicats représentatifs (CGT, Unsa, SUD et CFDT), qui ont déposé un préavis de grève à compter de mardi 19h00 jusqu'à jeudi 8h00. Un "avertissement" adressé au groupe public et au gouvernement au moment où se négocient les futures règles de travail (durées, repos, astreintes...) communes au secteur ferroviaire, public et privé. Les syndicats veulent le maintien d'un cadre social de "haut niveau". Alors que des trains sont supprimés dans plusieurs régions faute de personnel, ils réclament aussi des embauches en nombre suffisant, ainsi qu'une hausse des salaires.

En Bourgogne Franche-Comté, le trafic sera fortement perturbé : voir les prévisions de trafic du 9 mars 2016. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.68
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    29 %

    Sondage