Loi Travail / Rebsamen : "plus de souplesse aux entreprises" que de "sécurité aux salariés"

Publié le 22/08/2017 - 08:48
Mis à jour le 22/08/2017 - 08:48

François Rebsamen, maire (PS) de Dijon, ancien ministre du Travail de François Hollande, se prononce, ce mardi 22 août 2017, au sujet des ordonnances de réforme du droit du travail prochainement dévoilées par le gouvernement…

 ©
©

"Pour le moment, nous voyons la volonté de donner --je ne suis pas forcément opposé à cela, je l'ai fait moi-même-- plus de souplesse aux entreprises. Elles en ont besoin. Mais il faut (...) donner plus de sécurité aux salariés. L'un ne va pas sans l'autre". "Or pour le moment j'ai vu plus de la souplesse aux entreprises", explique François Rebsamen.

Ce qu'il faut selon le maire de Dijon

"Il y a deux points qui pour moi sont ce que j'appelle des lignes rouges. La première: la volonté que l'on sent --je ne sais pas si elle figurera définitivement dans l'ordonnance-- mais la volonté de modifier le périmètre d'appréciation des difficultés d'une entreprise en cas de plan social, en
ramenant ce périmètre du monde entier à la France. Je pense que c'est vrai sujet. Il avait été retiré de la loi El Khomri, je le revois revenir".

"Le deuxième point (...) c'est ce qu'on appelle le regroupement des instances représentatives du personnel". "La fusion des instances représentatives pourrait faire disparaître la personnalité morale du CHSCT, en fusionnant les instances délégués du personnel et CHSCT par exemple".

 (Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.96
peu nuageux
le 03/07 à 15h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
31 %

Sondage