Alerte Témoin

L'UDI soutient les candidats LR lors de deux législatives partielles

Publié le 09/01/2018 - 16:30
Mis à jour le 09/01/2018 - 16:30

L'UDI soutiendra les candidats LR lors de législatives partielles dans le Territoire-de-Belfort et le Val-d'Oise, a-t-on appris ce mardi 9 janvier 2018 du parti centriste, alors que le Jean-Christophe Lagarde avait annoncé le mois dernier la fin des alliances avec le parti de Laurent Wauquiez.

"Notre position va se faire au cas par cas", s'est justifié l'entourage du président de l'UDI, selon qui "cela dépend des territoires". "Pour les trois autres législatives partielles à venir, notre position vis-à-vis des candidats LR ne sera peut-être pas la même", a-t-on ajouté.

Dans la première circonscription du Territoire-de-Belfort, l'élection de Ian Boucard avait été annulée par le Conseil constitutionnel. Le candidat LR  avait "fait réaliser et distribuer, les derniers jours de la campagne électorale officielle, deux tracts dont la présentation matérielle les faisait faussement apparaître comme émanant de La France insoumise et du Front national", avaient épinglé les Sages.

Le prétendant malheureux est à nouveau candidat lors d'une partielle prévue les 28 janvier et 4 février. Il est soutenu par le député UDI de la circonscription voisine, Michel Zumkeller, qui n'avait d'ailleurs pas eu de
candidat LR contre lui lors des législatives de juin, et selon qui le député déchu a "accompli un important travail de parlementaire et incarne par ses compétences et son engagement, l'avenir".

Aux mêmes dates doit se tenir une autre partielle, dans la cinquième circonscription du Val-d'Oise, où l'élection de la députée LREM Isabelle Muller-Quoy a été annulée en raison de l'inéligibilité de son suppléant. Son adversaire LR malheureux de juin, Antoine Savignat, est à nouveau candidat, et a choisi pour suppléante une élue UDI de la circonscription, Nathalie Groux.

Le 8 décembre, deux jours avant l'élection de Laurent Wauquiez à la tête de LR, le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde avait indiqué qu'il n'y aurait "plus d'alliance avec Les Républicains en tant que parti".

Le leader centriste avait toutefois précisé qu'il pourrait travailler "avec des personnalités qui partagent nos valeurs", citant à l'époque Christian Estrosi, Dominique Bussereau, Valérie Pécresse ou Xavier Bertrand. "L'orientation prise depuis des années par Les Républicains et particulièrement par Laurent Wauquiez rend incompatibles nos valeurs et nos objectifs politiques", avait-il encore répété dix jours plus tard.

Trois autres élections législatives partielles doivent se tenir en mars, en Haute-Garonne, en Guyane et dans le Loiret. 

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.9
    couvert
    le 13/08 à 0h00
    Vent
    1.28 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage