Lush en remet une louche contre la corrida

Publié le 31/07/2013 - 17:26
Mis à jour le 31/07/2013 - 17:26

L'enseigne de cosmétique naturelle Lush et l’association animalsace organise toute cette semaine dans ses magasins une campagne nationale contre la corrida. Ce midi, grande rue à Besançon, une comédienne s'est allongée au sol et s'est mise à la place du taureau….

 ©
©

Hapenning

Pour Lush, la corrida est une pratique barbare  qui s’inscrit à l’encontre des valeurs fondatrices de la marque. Ce mercredi 31 juillet 2013, un happening s'est déroulé dans la plupart des magasins au Luxembourg et France dont celui de Besançon. A Midi pile, une comédienne s'est allongée au sol pour simuler l'agonie du taureau, piqué par la banderille du banderille du torero. "On pique dans la vertèbre et je peux vous dire que même en simulant avec de fausse banderilles, ça fait mal !" explique une des employés de Lush. "Chaque année ce sont plus 700 taureaux et taurillons qui meurent dans des arènes en France après une lente agonie….et les spectateurs ont trop tendance à l'oublier"

En marge du happening, Lush proposait aux passants de signer une pétition contre la corrida pour exiger un référendum sur la question. "C'est une pratique qui peut paraitre loin de la culture en Franche-Comté. Il reste que  la corrida est une forme de torture…"

La tradition de la corrida implantée principalement dans le du sud de la France  dans des villes comme Nîmes, Arles ou Bayonne. Ses défenseurs estiment que cette tradition séculaire, appartient au patrimoine français ce qu'a confirmé en avril 2011 le Ministère de la Culture en la classant au patrimoine culturel immatériel français. A son tour, le Conseil Constitutionnel a validé la corrida Le 21 septembre 2012.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.

En retard sur la vaccination, la Suisse généralise à son tour le pass sanitaire

Depuis le lundi 13 septembre 2021, la Suisse a décidé d’étendre largement l’obligation de pass sanitaire, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de remplir les hôpitaux et les lits de soins intensifs et un taux de vaccination insuffisant. A titre de comparaison, en France, 69,7 % des habitants sont totalement vaccinés (46,6 M) contre 52,81 % en Suisse (4,54 M).

Des pompiers du Doubs vont apprendre la langue des signes

Afin de pouvoir accompagner dans certaines démarches ou prendre en charge une personne blessée souffrant de surdité, le service départemental d'incendie et de secours du Doubs propose à ses personnels une initiation à la langue des signes française. Premières sessions le lundi 13 et le mardi 21 septembre 2021 au centre de secours principal de Besançon-Est à Chalezeule.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.67
ciel dégagé
le 17/09 à 12h00
Vent
1.67 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
100 %

Sondage