Lutte contre l'ambroisie : L'Etat renouvelle l'opération en basse vallée du Doubs

Publié le 22/07/2014 - 11:36
Mis à jour le 22/07/2014 - 11:36

L’Ambroisie est une plante envahissante, en progression dans le Jura, notamment dans la plaine. Dans le cadre de la lutte obligatoire contre l'ambroisie (arrêté préfectoral 2014174-0001 du 23 juin 2014 abrogeant et remplaçant l’AP n°2007/458 du 5 octobre 2007), la direction départementale des territoires du Jura, renouvelle son action sur le domaine public fluvial de la basse vallée du Doubs.

L'Etat a confié à l'Office Nationale des Forêts (ONF) la réalisation de cette mission de lutte : les opérations de prospection et d’arrachage auront lieu du 21 juillet au 1er août 2014 sur le domaine public fluvial compris entre le pont de Molay et Neublans, soit une surface d’environ 9 hectares.

Les inconvénients en terme de santé publique

Le pollen de l'ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques : dans les zones fortement envahies 6 à 12 % de la population est sensible à l'ambroisie. Il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d'air pour que les symptômes apparaissent.
Les plus courants sont de même nature que le rhume des foins.

Ils peuvent prendre plusieurs formes, comme :

  • la rhinite : nez qui pique, coule, éternuements ;
  • la conjonctivite : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils démangent ;
  • la Tracheite : toux sèche ;
  • l'asthme : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles ;
  • l'urticaire, l'eczéma: atteintes cutanées (rougeurs, boutons,démangeaisons).

Les symptômes sont d'autant plus prononcés que le taux de pollen dans l'air est élevé. 

Les obligations

Elles sont définies dans l'arrêté préfectoral relatif à la lutte obligatoire contre l'ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) n°2014174-0001 et notamment dans l'article 1 : « Afin de juguler la prolifération de l'ambroisie et de réduire l'exposition de la population à son pollen, les propriétaires, locataires, ayants droit ou occupants à quel titre que ce soit, sont tenus :

  • de prévenir la pousse de plant d'ambroisie (sur les terres rapportées ou remuées) ;
  • de nettoyer et entretenir tous les espaces où l'ambroisie est susceptible de pousser ;
  • de détruire les plants d’ambroisie déjà développés »
  • La lutte et les techniques curatives décrites dans l'arrêté susvisé privilégient les méthodes douces telles que arrachage, fauche ou tonte répétée, désherbage thermique etc...

L'arrêté complet peut être consulté auprès de la préfecture du Jura, de l'ARS, de la DDT et des communes.

Lors de toute observation, il convient de la signaler au Conservatoire Botanique de Franche- Comté par l’intermédiaire de son formulaire de saisie en ligne des stations d’Ambroisie

L'Ambroisie apparaît au printemps et croît dans le courant du mois de juin à août pour former une plante dressée de 20 cm à 1,2 m qui peut être confondue avec l'Armoise vulgaire. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

Les jeunes producteurs de lait « kiffent » la filière Comté

"Savez-vous ce qui fait l’attrait de la filière comté pour les producteurs de lait ? Savez-vous pourquoi la filière conserve aujourd’hui un dynamisme d’installation en agriculture ? " Pour répondre à ces questions les jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté se dévoilent dans une série de vidéos #jekiffemafilierecomte

Enquête flore : tentez de repérer le narcisse des poètes

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !

SNCF réseau lance un appel à projets pour l’environnement : 650.000 euros mobilisés

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

Des insectes pour remplacer les pesticides aux Pépinières Bisontines !

PUBLI-INFO • Depuis début 2021, David Dussert, fondateur et gérant des Pépinières Bisontines encourage le "biocontrôle" en proposant des insectes pour remplacer l'utilisation de pesticides. Une bonne nouvelle en cette période de préparation des jardins aux plantations printanières !

Tourisme et nature : tout pour protéger le site des 4 lacs dans le Haut-Jura

Chaque année, les visiteurs sont de plus en plus nombreux à se rendre sur le site des 4 lacs dans le Haut-Jura pour admirer la nature. Cependant, ces espaces doivent malgré tout être protégés. C'est pourquoi le Parc naturel régional du Haut-Jura et le Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté ont créé "une zone de tranquillité" du 15 avril au 15 septembre, période de forte fréquentation.    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
légère pluie
le 07/05 à 3h00
Vent
5.97 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
98 %

Sondage