Lutte contre l'ambroisie : L'Etat renouvelle l'opération en basse vallée du Doubs

Publié le 22/07/2014 - 11:36
Mis à jour le 22/07/2014 - 11:36

L’Ambroisie est une plante envahissante, en progression dans le Jura, notamment dans la plaine. Dans le cadre de la lutte obligatoire contre l'ambroisie (arrêté préfectoral 2014174-0001 du 23 juin 2014 abrogeant et remplaçant l’AP n°2007/458 du 5 octobre 2007), la direction départementale des territoires du Jura, renouvelle son action sur le domaine public fluvial de la basse vallée du Doubs.

PUBLICITÉ

L’Etat a confié à l’Office Nationale des Forêts (ONF) la réalisation de cette mission de lutte : les opérations de prospection et d’arrachage auront lieu du 21 juillet au 1er août 2014 sur le domaine public fluvial compris entre le pont de Molay et Neublans, soit une surface d’environ 9 hectares.

Les inconvénients en terme de santé publique

Le pollen de l’ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques : dans les zones fortement envahies 6 à 12 % de la population est sensible à l’ambroisie. Il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes apparaissent.
Les plus courants sont de même nature que le rhume des foins.

Ils peuvent prendre plusieurs formes, comme :

  • la rhinite : nez qui pique, coule, éternuements ;
  • la conjonctivite : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils démangent ;
  • la Tracheite : toux sèche ;
  • l’asthme : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles ;
  • l’urticaire, l’eczéma: atteintes cutanées (rougeurs, boutons,démangeaisons).

Les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollen dans l’air est élevé. 

Les obligations

Elles sont définies dans l’arrêté préfectoral relatif à la lutte obligatoire contre l’ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) n°2014174-0001 et notamment dans l’article 1 : « Afin de juguler la prolifération de l’ambroisie et de réduire l’exposition de la population à son pollen, les propriétaires, locataires, ayants droit ou occupants à quel titre que ce soit, sont tenus :

  • de prévenir la pousse de plant d’ambroisie (sur les terres rapportées ou remuées) ;
  • de nettoyer et entretenir tous les espaces où l’ambroisie est susceptible de pousser ;
  • de détruire les plants d’ambroisie déjà développés »
  • La lutte et les techniques curatives décrites dans l’arrêté susvisé privilégient les méthodes douces telles que arrachage, fauche ou tonte répétée, désherbage thermique etc…

L’arrêté complet peut être consulté auprès de la préfecture du Jura, de l’ARS, de la DDT et des communes.

Lors de toute observation, il convient de la signaler au Conservatoire Botanique de Franche- Comté par l’intermédiaire de son formulaire de saisie en ligne des stations d’Ambroisie

L’Ambroisie apparaît au printemps et croît dans le courant du mois de juin à août pour former une plante dressée de 20 cm à 1,2 m qui peut être confondue avec l’Armoise vulgaire. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Canicule : la Franche-Comté en vigilance orange, 38°C en plaine mardi après-midi

Mise à jour ce mardi à 8h00 • Le Doubs, la Haute-Saône, Belfort et le Jura sont placés en vigilance orange canicule par Météo France. L'épisode de canicule qui débute s'annonce d'intensité exceptionnelle. Il fera chaud mardi après-midi mais encore plus chaud mercredi et jeudi. Atmo Bourgogne Franche-Comté prévoit un pic de pollution à l'ozone.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.88
couvert
le 23/07 à 9h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1019.84 hPa
Humidité
57 %

Sondage