"Made in chez nous" : le tourisme de découverte économique s’organise dans le Doubs

Publié le 10/11/2013 - 17:20
Mis à jour le 14/10/2014 - 14:45

Un nouveau réseau vient de voir le jour dans le Doubs à l’initiative du Comité départemental du tourisme (CDT) du Doubs. Baptisé « Made in chez nous » et identifié par une mascotte ludique, il a pour but d’asseoir et de développer le tourisme de découverte économique. Il fédère déjà 23 entreprises industrielles ou artisanales du département.

Qu’est-ce qu’on fabrique ici ?

"On n’a rien inventé, déclare d’emblée Philippe Beluche, président du CDT du Doubs. En France, il y a 5.000 entreprises qui font du tourisme économique avec 10 millions de visiteurs par an. Ce n’est pas anodin". Devant ce constat, Doubs Tourisme a décidé de structurer l’offre en ce domaine dans le département, en partenariat avec les trois chambres consulaires (d’agriculture, de commerce et d’industrie, des métiers et de l’artisanat) et Développement 25. 
 

Trois couleurs pour trois secteurs d'acrivités

Le label "Made in chez nous" a ainsi vu le jour, escorté d’une mascotte ludique destinée à séduire les familles. "Elle est souriante et soulève son chapeau-toit d’usine. En sort la phrase jeu de mot « Qu’est-ce qu’on fabrique ici ?» , décrit Audrey Tartaroli, chargée de mission "filières et loisirs" au CDT du Doubs, responsable de ce dossier. Nous la déclinons en trois couleurs pour trois secteurs d’activité : verte pour Saveurs & goûts, bleu grisé pour Savoir-faire artisanal, rouge pour Savoir-faire industriel. Pour l’instant, le label regroupe 23 entreprises : 3 industrielles, 5 artisanales et 15 pour Saveurs & goût (ndlr : voir la liste dans notre encadré ci-contre). Nous travaillons actuellement avec d’autres entreprises, industrielles, pour qu’elles intègrent le réseau. Notre volonté est en effet de développer l’ensemble des secteurs d’activité d’où la collaboration étroite avec nos partenaires qui sont au plus proche des entreprises." Le but étant de valoriser et élargir l’offre touristique en s’appuyant sur son histoire économique et son patrimoine industriel, en présentant des savoir-faire originaux, parfois méconnus.
 

Un cahier des charges précis

Ce label permet aux touristes non seulement de mieux s’y retrouver dans l’offre des visites d’entreprises dans le Doubs – via une plaque apposée sur les bâtiments concernés ou un mini-site internet – mais il leur garantit aussi un accueil adéquat. Les entreprises qui adhèrent gratuitement à ce réseau doivent en effet répondre à un cahier des charges défini par Doubs Tourisme : elles doivent être en activité, présenter un savoir-faire spécifique, ne pas avoir l’objectif de faire des visites dans un seul but commercial, faire assurer ces visites par une personne connaissant bien l’entreprise et proposer un parcours sécurisé. 
 
Côté entreprises, le label permet à ceux qui ouvraient déjà au public de ne plus se sentir seul et de partager une expérience, des documents communs, des conseils, et pour ceux qui n’avaient pas encore franchi le pas de s’engager dans des visites en étant épaulé par Doubs Tourisme.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture : une nouvelle médaille d’or pour le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux 

Le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux a obtenu une nouvelle médaille d'Or le 27 février 2024 au Concours général agricole 2024. ”Une véritable fierté pour la Maison d'obtenir pour la deuxième année consécutive”, cette récompense pour cette eau-de-vie iconique de son terroir fougerollais, qui marque, en 2024, les 160 ans des Grandes Distilleries Peureux.

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.97
légère pluie
le 05/03 à 12h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
85 %