Mandeure : Peugeot Scooters annonce la production de 2 000 véhicules à partir de 2018. Le sénateur PS Martial Bourquin demeure attentif.

Publié le 23/11/2016 - 16:51
Mis à jour le 23/11/2016 - 16:51

Le lundi 20 novembre 2016 s’est tenu un Comité d’Entreprise Extraordinaire dans l’entreprise Peugeot Scooters à Mandeure dans le Doubs. Lors de cette réunion, le groupe a annoncé la fabrication de 2 000 véhicules par an à partir de 2018. Malgré tout le sénateur socialiste du Doubs Martial Bourquin demeure attentif.

bourquin martial (sénatoriales 2008) 007.jpg
Martial Bourquin ©archives carvy
PUBLICITÉ

Deux modèles de véhicules industrialisés en Chine et exportés en Afrique du Nord, seront fabriqués sur le site de Mandeure en 2018. Ainsi le projet d’assemblage du Tweet 125 cm3 et du Kisbee 80cm3 va être redirigé dans le Doubs. En tout 2 000 véhicules par an seront assemblés à partir de 2018.

Un vrai projet industriel ? 

Pour Martial Bourquin, le sénateur PS du Doubs c’est « un premier pas positif vers une reprise de la production« . Pour autant les élus « demeurent attentifs« , précise-t-il et « attendent la mise en place d’un projet industriel » dans lequel le véhicule électrique pourrait prendre toute sa place. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.11
légère pluie
le 20/05 à 18h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1010.5 hPa
Humidité
93 %

Sondage