Alerte Témoin

Manifestation à Besançon contre la fermeture des Trésoreries

Publié le 16/09/2019 - 12:18
Mis à jour le 16/09/2019 - 12:18

Ce lundi 16 septembre 2019, une trentaine de manifestants se sont réunis devant la Direction départementale des Finances Publiques, quai Veil Picard à Besançon, pour s’opposer à la fermeture des trésoreries…

C’était un appel national, lancé par une intersyndicale (CGT, Solidaires, FO, CFDT, CFTC). Ce lundi, des manifestations étaient prévues dans toute la France, et notamment dans la région – en Côte-d’Or, mais aussi plus près, en Haute-Saône et évidemment, à Besançon.

Une trentaine de personnes s’est justement réunie ce matin devant la Direction départementale des Finances Publiques, quai Veil Picard. Les manifestants ont protesté contre la fermeture annoncée par le gouvernement des Trésoreries et Services impôts des Entreprises.

14 fermetures de trésoreries prévues dans le Doubs

« Dans le Doubs, 14 trésoreries et deux services d’impôts des entreprises sont visés par ces fermetures » regrette Alexis Bohin, syndicaliste. « Sont touchées par exemple celles de Pouilley-les-Vignes, Saint-Vit, Ornans, Quingey, Baume-les-Dames, Audincourt… »

Ces fermetures correspondent« à une centaine d’emplois supprimés rien que dans le département, et 5800 dans toute la France. » Et ceci, « sachant que depuis 2002, on a perdu 40 000 emplois ! Alors même qu’on est un service socialement utile et économiquement rentable » tempête-il.

"Préserver un service public de proximité"

Mais « outre la bataille pour les emplois, on lutte aussi pour préserver un service public de proximité » ajoute Frédéric Chenevoy, syndicaliste.

«Que les citoyens n’aient pas à faire 40 ou 50km pour demander un simple renseignement, car il ne faut pas oublier que tout le monde n’est pas à l’aise sur internet. »

« Et le gouvernement doit être sourd ou autiste, parce que depuis un an, on a des mouvements sociaux qui demandent plus de services publics – comme les urgences par exemple – et Macron fait l’inverse » conclut Alexis Bohin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.89
    légère pluie
    le 11/08 à 3h00
    Vent
    1.08 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    76 %

    Sondage