Mariage pour tous : les Verts et le PS se réjouissent

Publié le 24/04/2013 - 15:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 11:05

À 331 voix pour et 225 contre, le Parlement a adopté ce mardi 23 avril le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels. Une décision dont se réjouissent dans un communiqué le parti socialiste, le groupe EELV Franche-Comté et la députée du Doubs, Barbara Romagnan.

un_couple_sembrasse.jpg

Autorisé

La France est devenue le neuvième pays européen à autoriser le mariage homosexuel. Pour Barbara Romagnan, il s'agit d'une "grande loi sociétale pour l'égalité", faisant vivre "notre devise : Liberté, égalité, fraternité." La députée du Doubs se dit ainsi "fière" d'y avoir apporté sa voix. "Ouvrir le mariage civil aux personnes homosexuelles, avec les droits, les devoirs et les protections qu’il comporte, c’est permettre à chacun de choisir librement et sans discrimination la façon dont il souhaite vivre son couple."

Quant à l'adoption, "c’est reconnaître l’existence légitime des familles homoparentales qui sont autant capables que les familles hétéroparentales d’élever des enfants en leur donnant un cadre structurant."

Un nouveau droit pour tous

De son côté, le groupe EELV Franche-Comté se félicite de "ce nouveau droit pour tous". Dans un communiqué signé de Bernard Lachambre et Brigitte Monnet, co-secrétaires régionaux du parti, EELV déplore toutefois "l’attitude de la droite, très en phase d’ailleurs avec l’extrême droite, qui a utilisé ce débat de façon éhontée et politicienne" et appelle à l'apaisement et au respect des différences.

Homosexualités et Socialisme (HES) salue, enfin, "la majorité des représentants du peuple français qui, en liberté et en conscience, a adopté définitivement aujourd'hui le projet de loi." Le collectif regrette lui aussi les menaces et les agressions qui ont terni un débat. Et de poursuivre : "Cette victoire pour l'égalité est belle et en appelle d'autres !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.97
ciel dégagé
le 29/11 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
98 %

Sondage