MBF Technologies placé en redressement judiciaire

Publié le 02/07/2011 - 08:51
Mis à jour le 02/07/2011 - 08:51

L’équipementier automobile MBF Technologies, dont les salariés sont en grève depuis un mois, a été placé en redressement judiciaire vendredi par le tribunal de commerce de Lons-le-Saunier dans le Jura.

L'entreprise basée à Saint-Claude a été contrainte de se déclarer en cessation de paiement, après avoir été dans l'incapacité de fournir ses clients du fait du blocage du site, a expliqué à Anne-Laure Berlioz, déléguée syndicale CFDT.

Un repreneur devra être trouvé au cours des prochains mois pour éviter la liquidation judiciaire, a-t-elle précisé.

Quelque deux tiers des salariés étaient en grève depuis la début du mois de juin pour protester contre un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoyant la suppression de 199 postes sur 450, a-t-elle rappelé. Les salariés ont en outre retenu contre leur gré sur le site plusieurs membres de la direction du groupe Arche, propriétaire de MBF Technologies, les 1er et 8 juin.

Mercredi, les salariés réunis en assemblée générale ont rejeté un protocole d'accord élaboré lundi au ministère de l'Industrie en présence du PDG du groupe Arche et de représentants des principaux clients de MBF, Renault et Peugeot.

Le protocole prévoyait "de passer de 199 à 130 licenciements sous forme de plan de départ volontaire, sous condition d'une remise en cause des acquis sociaux (suppression de primes, journées de RTT...) accompagnée d'une baisse sensible d'activités", selon un communiqué de la CGT.

La CGT accuse Arche d'avoir souhaité réduire l'activité du site de Saint-Claude pour la délocaliser en partie "sur d'autres sites du groupe notamment en Espagne pour pratiquer le moins-disant social".   La direction de MBF Technologies avait pour sa part expliqué début juin que les licenciements étaient nécessaires pour permettre au site de "redevenir compétitif".

En 2009, 76 postes avaient été supprimés et l'entreprise a connu des périodes de chômage partiel régulières depuis décembre 2008.   Spécialisé dans la fonderie sous pression, MBF Technologies a été repris en juillet 2007 par le groupe Arche, leader français de la fonderie sous pression à destination de l'industrie automobile.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.97
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
85 %