Météo : Besançon ne devrait pas encore battre son record de douceur pour un mois de mars

Publié le 10/03/2014 - 18:45
Mis à jour le 10/03/2014 - 18:45

17°3 à Besançon, 18°1  à Dole, ce sont une des températures maximales relevées ce lundi 10 mars 2014 en Franche-Comté  ! Ces températures printanières sont dans le prolongement du week-end et d’un hiver doux. Ces maxiamles sont de 7 à 8°C eu dessus des normales de saison. Va-t-on battre le record d’un 24,8°C pour un mois de mars à Besançon ? Rien n’est moins, sûr ! Si les conditions anticycloniques vont perdurer cette semaine, les températures vont diminuer à partir de mercredi… 

jonquille.jpg
©Logga Wiggler - Pixabay - CC
PUBLICITÉ

Cette vague de douceur inhabituelle pour la saison a également fait tomber plusieurs records dans la moitié nord de la France le week-end dernier, pour la première décade de mars. Dimanche, à Paris, le record de 1880 est tombé avec 21,6°C. « Ce sont des températures clairement printanières, du mois de mai, et cela vient prolonger l’hiver remarquable que l’on a eu« , a expliqué Jérôme Lecou précisionniste à Météo France. De manière générale, « on était facilement entre 7 et 10° au-dessus des moyennes saisonnières« , a indiqué le prévisionniste. Selon lui, on parle d’épisode « remarquable » ou exceptionnel « dès que l’on est 9 ou 10 degrés au-dessus des normales saisonnières”.

Cette météo clémente s’explique par un anticyclone installé sur tout l’ouest de l’Europe: « il y a de l’air chaud qui remonte des Açores et qui créé un axe de douceur de la péninsule ibérique jusqu’en Allemagne« , explique-t-on à Météo-France.

Réchauffement climatique ? 

Cette météo ensoleillée et très douce contraste avec celle de l’année dernière à la même époque: la France sortait alors d’un violent épisode de neige et de verglas. La comparaison avec l’année dernière est une réponse à ceux qui seraient tentés de relier la douceur exceptionnelle actuelle et le réchauffement climatique. « Il faut bien de se garder d’oublier la variabilité naturelle du climat, d’une année sur l’autre, cela peut être radicalement différent », relève Jérôme Lecou de Météo-France.

Pour les climatologues, ce sont les tendances sur plusieurs dizaines d’années qui permettent d’évaluer le changement climatique.

Baisse progressive des températures à partir de mercredi 

Si dimanche a été « la pointe de cet épisode de douceur » et, si les températures resteront douces encore mardi,  « elles vont ensuite baisser et retrouver des normales saisonnières en fin de semaine” « En début de semaine prochaine, on sera plutôt vers des maxis de 12 à 13° dans le nord et 14 à 15° dans le sud: ce n’est pas froid, mais on va vers une baisse progressive et régulière des températures« , résume le prévisionniste.

(avec AFP) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Niveau d’alerte déclenché pour les nappes phréatiques du Grand Pontarlier

Alors que la Préfecture du Doubs plaçait la semaine dernière le département en sécheresse alerte niveau 1 impliquant des mesures de restriction ou d'interdiction des usages de l'eau. La nappe phréatique alimentant les usagers du territoire du Grand Pontarlier entre également en niveau d'alerte ce 18 juillet 2019.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.18
couvert
le 22/07 à 3h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1024.06 hPa
Humidité
94 %

Sondage