MIFHySTO : une nouvelle plateforme de recherche à à l'ENSMM

Publié le 29/12/2019 - 09:03
Mis à jour le 29/12/2019 - 09:03

La plateforme MIFHySTO a été inauguré le 19 décembre 2019 à l'ENSMM en présence de Joël Mathurin, préfet du Doubs, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et Pascal Vairac, directeur de l’ENSMM.

Des équipements à la pointe de l’innovation ?

"Les équipements installés au sein de la plateforme sont à la pointe de la technologie et pour certains uniques en leur genre", indique l'ENSMM.

Si la plateforme principale associée à l’institut FEMTO-st, d’une superficie de 400 m2, se trouve à l’ENSMM, d’autres équipements sont installés à Besançon dans les locaux du laboratoire de recherche UTINAM (UFC), et à Sévenans au sein de l’UTBM (Université de Technologie de Belfort Montbéliard) et associés au laboratoire ICB (Laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne).

Chaque lieu est spécifiquement dédié à un savoir-faire particulier :

  • Micro usinage et métrologie pour l’ENSMM et Femto-St
  • Fabrication additive et Traitement de surfaces pour UTINAM et ICB

Quelles missions ?

La vocation de la plateforme est de : développer des procédés de micro fabrication et de traitements de surfaces ou des méthodes de « caractérisation du futur », directement transposables à l’industrie et à la formation.

Elle possède la particularité de faire travailler ensemble trois laboratoires de recherche de pointe en Région Bourgogne-Franche-Comté : FEMTO, UTINAM et ICB.

Ses compétences particulières lui permettent de développer des projets aux échelles régionale, nationale et internationale en collaboration avec des laboratoires et entreprises de nombreux secteurs (luxe, aéronautique, automobile, énergie, connectique, outillage...).

"Elle est en effet sollicitée par l’industrie au sens large, tant du point de vue de la recherche et de l’innovation qu’au niveau du transfert technologique", explique l'ENSMM.

Et pour mener à bien les différents projets, plus de 40 personnes peuvent être mobilisées : équipes de recherche, personnels techniques et étudiants sous l’impulsion du délégué général de la plateforme et de son directeur opérationnel. Les équipements actuels ont été financés par la Région Bourgogne-Franche-Comté, complétée par des fonds FEDER (Europe).

Le coût de l’aménagement des bâtiments au sein de l’ENSMM, a été financé dans le cadre du contrat de Plan Etat-Région 2015-2020.

A propos du projet...

L’histoire commence en 2011 : le projet de plateforme de recherche et de développement de procédés de micro fabrication mécanique est labellisée par l’Etat. Par cette labellisation, l’Etat reconnait la légitimité et la pertinence du projet par son lien historique avec les métiers et les savoir-faire régionaux développés à l’ENSMM.

Depuis 2013, la Région Bourgogne-Franche-Comté a accompagné le développement de cette plateforme à hauteur de 3,6 M€. Sa mise en service commencée en 2014 trouve "son plein épanouissement en 2019 avec son installation fonctionnelle effective", précise l'ENSMM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Liquidation judiciaire de la fonderie MBF Aluminium : le gouvernement « restera mobilisé aux côtés des salariés et du territoire »

Le tribunal de commerce de Dijon a décidé, mardi 22 juin, la liquidation judiciaire de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude, dans le Jura. Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, réaffirment, dans un communiqué du 23 juin, que le gouvernement "restera pleinement mobilisé aux côtés des salariés concernés et du territoire pour leur permettre de rebondir."

La Ville de Besançon veut récupérer sa dénomination de « Commune touristique »

De 2012 à 2017, la Ville de Besançon faisait partie de la catégorie "Commune touristique" en France, mais depuis, aucune demande n'a été réitérée alors que les qualités du territoire le permettent. La municipalité souhaite aujourd'hui récupérer cette étiquette permettant d'animer davantage le secteur touristique.

« Aux Ateliers ! » : ouverture d’un complexe de loisirs de 7.000 m2 avant la fin de l’année

Visite de chantier • Deux restaurants, deux ambiances-bar, un hôtel 4 * de 22 chambres, mais aussi un bowling 24 pistes, un laser game, un mur d'escalade… : Anthony Serra et Christophe Boillot, les deux porteurs du projet "Aux ateliers" ont organisé une visite de chantier sur l'ancien site Obliger. Ouverture prévue fin novembre sur la zone commerciale de Valentin.

Le consul des Etats-Unis sur le site de Bio Innovation à Besançon

Christopher Crawford, consul des Etats-Unis d'Amérique s’est rendu ce jeudi 17 juin au sein du centre Bio Innovation en présence d’Anne Vignot, la maire de Besançon. Ce déplacement entre dans le cadre d’une visite plus large à Besançon et notamment le lancement d’une fresque Franco-américaine réalisée pour le festival "Bien Urbain".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.3
légère pluie
le 24/06 à 18h00
Vent
0.27 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage