MIFHySTO : une nouvelle plateforme de recherche à à l'ENSMM

Publié le 29/12/2019 - 09:03
Mis à jour le 29/12/2019 - 09:03

La plateforme MIFHySTO a été inauguré le 19 décembre 2019 à l’ENSMM en présence de Joël Mathurin, préfet du Doubs, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et Pascal Vairac, directeur de l’ENSMM.

Des équipements à la pointe de l’innovation ?

"Les équipements installés au sein de la plateforme sont à la pointe de la technologie et pour certains uniques en leur genre", indique l'ENSMM.

Si la plateforme principale associée à l’institut FEMTO-st, d’une superficie de 400 m2, se trouve à l’ENSMM, d’autres équipements sont installés à Besançon dans les locaux du laboratoire de recherche UTINAM (UFC), et à Sévenans au sein de l’UTBM (Université de Technologie de Belfort Montbéliard) et associés au laboratoire ICB (Laboratoire interdisciplinaire Carnot de Bourgogne).

Chaque lieu est spécifiquement dédié à un savoir-faire particulier :

  • Micro usinage et métrologie pour l’ENSMM et Femto-St
  • Fabrication additive et Traitement de surfaces pour UTINAM et ICB

Quelles missions ?

La vocation de la plateforme est de : développer des procédés de micro fabrication et de traitements de surfaces ou des méthodes de « caractérisation du futur », directement transposables à l’industrie et à la formation.

Elle possède la particularité de faire travailler ensemble trois laboratoires de recherche de pointe en Région Bourgogne-Franche-Comté : FEMTO, UTINAM et ICB.

Ses compétences particulières lui permettent de développer des projets aux échelles régionale, nationale et internationale en collaboration avec des laboratoires et entreprises de nombreux secteurs (luxe, aéronautique, automobile, énergie, connectique, outillage...).

"Elle est en effet sollicitée par l’industrie au sens large, tant du point de vue de la recherche et de l’innovation qu’au niveau du transfert technologique", explique l'ENSMM.

Et pour mener à bien les différents projets, plus de 40 personnes peuvent être mobilisées : équipes de recherche, personnels techniques et étudiants sous l’impulsion du délégué général de la plateforme et de son directeur opérationnel. Les équipements actuels ont été financés par la Région Bourgogne-Franche-Comté, complétée par des fonds FEDER (Europe).

Le coût de l’aménagement des bâtiments au sein de l’ENSMM, a été financé dans le cadre du contrat de Plan Etat-Région 2015-2020.

A propos du projet...

L’histoire commence en 2011 : le projet de plateforme de recherche et de développement de procédés de micro fabrication mécanique est labellisée par l’Etat. Par cette labellisation, l’Etat reconnait la légitimité et la pertinence du projet par son lien historique avec les métiers et les savoir-faire régionaux développés à l’ENSMM.

Depuis 2013, la Région Bourgogne-Franche-Comté a accompagné le développement de cette plateforme à hauteur de 3,6 M€. Sa mise en service commencée en 2014 trouve "son plein épanouissement en 2019 avec son installation fonctionnelle effective", précise l'ENSMM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC évoque de « grosses difficultés »

CRISE ÉNERGÉTIQUE • La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

« France 2030 » : 40 millions d’euros pour accompagner des projets stratégiques en Bourgogne Franche-Comté

Ce lundi 3 octobre, en présence du secrétaire général pour l’investissement en charge de "France 2030", Bruno Bonnell, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Fabien Sudry, et la présidente de Région, Marie-Guite Dufay, ont signé, aux côtés de Bpifrance et de la Banque des Territoires, la convention régionalisée du plan "France 2030", qui mobilise 1 milliard d’euros de fonds publics à l’échelle nationale et 42 millions d’euros pour le territoire de Bourgogne-Franche- Comté, selon un principe de parité : 1€ investi par l’État pour 1€ investi par la Région.

Crise énergétique : dès ce lundi, France Télévisions va diffuser une météo de l’électricité

Face à la crise énergétique, France Télévisions s'est engagé à sensibiliser les Français sur les gestes à mettre en oeuvre pour éviter les coupures d'électricité cet hiver, en relayant notamment Ecowatt, la météo de l'électricité, dès ce lundi 3 octobre sur ses antennes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.59
ciel dégagé
le 05/10 à 15h00
Vent
4.79 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
65 %

Sondage