Militaire en survie dans le Jura : premiers pas face à la nature...

Publié le 05/06/2018 - 17:27
Mis à jour le 07/06/2018 - 12:07

Jusqu'au 26 juin 2018, le sergent-chef Richard, militaire au 13e régiment du génie à Valdahon, se lance le défi de réaliser l’intégralité de l’itinéraire pédestre de la Grande Traversée du Jura en "survie ", pour soutenir la cause des blessés de l’armée de Terre, soit 413 km. Le militaire a démarré son périple lundi 4 juin 2018, à Mandeure. Compte-rendu de ce début d'aventure en survie... 

Man vs wild

PUBLICITÉ

Départ et aux revoirs

« Le sergent-chef Richard est parti de Mandeure ce lundi 4 juin à 7h, sur le sentier pédestre de la Grande Traversée du Jura. Quelques militaires du régiment l’ont accompagné sur la ligne de départ, fiers de son projet et à la fois un brin inquiets pour lui, étant donné la météo orageuse de ces derniers jours. »

Trouver de l’eau

« Après lui avoir demandé la première chose importante qu’il ferait, il leur a répondu sans hésiter : « trouver de l’eau ! ». Il est parti avec uniquement quelques accessoires et une besace vide pour pouvoir cueillir des herbes, récolter quelques bois gras tombés des arbres et recueillir de l’eau. Un minimum drastique qui a fait prendre conscience à tous de la dimension du périple en survie. »

Parti sans se retourner

« Au moment de s’élancer, le sergent-chef était d’un calme olympien, peu bavard comme à son habitude, ayant une pensée pour les blessés de l’armée de Terre. Il a saisi son guide pédestre du sentier de la GTJ, a vérifié les prochains kilomètres qu’il emprunterait et est parti sans plus attendre, sans se retourner vers ceux qui l’accompagnaient, sans mot supplémentaire, donnant une impression de grande sérénité. »

15 kilomètres en une journée

« Après ce premier jour en survie, il aura parcouru plus de 15 kilomètres, longeant à distance le Doubs depuis la crête, dépassant Pont de Roide et se dirigeant vers Saint Hyppolite. Le compte rendu quotidien envoyé par message au régiment était concis : un état de santé bon et un point de situation GPS. Il a fait aussi parvenir la photo d’un monument aux morts qu’il a rencontré sur le chemin, clin d’œil à sa condition de militaire. »

Une cagnotte en ligne pour les blessés de l’armée de Terre

« Pris dans l’attente d’en savoir toujours plus sur son parcours et de le vivre avec lui, à la réception des images et informations, l’actualité sera mise en ligne sur le site de la cagnotte pour récolter des fonds pour les blessés de l’armée de Terre. »

(Communiqué du lieutenant Sandrin)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.88
nuageux
le 18/08 à 0h00
Vent
1.47 m/s
Pression
1012.58 hPa
Humidité
81 %

Sondage