Miss France 2012 s'engage aux municipales en Alsace

Publié le 24/02/2014 - 16:53
Mis à jour le 24/02/2014 - 16:53

Delphine Wespiser, Miss France 2012, se lance en politique à l'occasion des municipales, où elle a choisi de figurer
sur la liste du maire sortant de son village natal de Magstatt-le-Bas (Haut-Rhin), a-t-on appris lundi auprès de l'intéressée. Sollicitée par les deux candidats têtes de liste aux municipales, l'ancienne reine de beauté a opté pour le maire sortant Lucien Bronner, sans étiquette, pour ses "qualités humaines" et parce qu'elle le connaît "depuis très longtemps".

delphine_wespiser_miss_france_2012.jpg
©

"Peut-être que si je n'avais pas été miss, ça ne serait jamais venu à l'idée (de faire de la politique). Mais cette expérience m'a fait grandir et connaître énormément de monde, de politiques, de chefs d'entreprise et au bout d'un moment, on a envie d'essayer", a déclaré à l'AFP la jeune femme de 21 ans, qui ne souhaite toutefois pas être "cataloguée comme la miss qui fait de la politique".

"Ca fait un moment que je m'investis pour l'Alsace et pour la défense du dialecte alsacien. J'avais aussi envie de m'investir localement dans mon petit village que j'apprécie et dans lequel je vis depuis toujours", a ajouté Delphine Wespiser, qui a "fait le choix de revenir vivre" à Magstatt-le-Bas, au nord de Mulhouse, après avoir vécu un an à Paris lorsqu'elle avait été élue Miss France.

"Ce n'est pas de l'amusement mais juste de l'investissement. Je pense que je peux apporter quelque chose à Magstatt, faire rayonner la commune en Alsace", a souligné Delphine Wespiser, devenue animatrice sur plusieurs chaînes de télévision et radio locales, outre ses fonctions d'"ambassadrice de la région".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.06
légère pluie
le 01/12 à 0h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
91 %

Sondage