Alerte Témoin

#MissingType : le Crédit Agricole Franche-Comté participe à l'opération en modifiant la façade de son siège social

Publié le 09/06/2017 - 15:14
Mis à jour le 09/06/2017 - 15:15

Après le clin d’œil à la campagne présidentielle pour rappeler l’importance des groupes sanguins, l’EFS lance l’opération #MissingType pour sensibiliser le plus grand nombre autour du don de sang dans le cadre de la Journée mondiale des donneurs de sang qui aura lieu le 14 juin 2017. Le Crédit Agricole Franche-Comté s'engage dans cette opération en exposant un message de soutien sur la façade de son siège social à Besançon.

#MissingType

En septembre 2016, une convention de partenariat a e?te? signe?e entre le Cre?dit Agricole Franche-Comte? et l’E?tablissement Franc?ais du Sang Bourgogne-Franche-Comte? (EFS BFC) en faveur du don du sang. Ce partenariat correspond, pour la banque re?gionale, a? "sa volonte? d’agir pour la vie locale", est-il souligné dans un communiqué.

Le don du sang permet de soigner chaque anne?e un million de malades en France. Chaque anne?e, cela repre?sente en moyenne pre?s de 25 000 patients pour la seule re?gion Bourgogne Franche-Comte?. Pour re?pondre a? ces besoins, pas moins de 588 dons sont ne?cessaires par jour, d’ou? l’importance d’associer de grandes entreprises re?gionales a? cet enjeu.

C’est dans cette optique que le Cre?dit Agricole Franche-Comte?, participe a? l’ope?ration "#MissingType" qui consiste a? faire disparaitre de toutes ses communications les lettres "A", "B", "O", correspondant aux lettres des diffe?rents groupes sanguins (dans son logo, signatures des collaborateurs, re?seaux sociaux...). Cette action a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique a? l’importance du don de sang.

Du 9 au 19 juin, les Bisontins et Bisontines pourront de?couvrir un message de soutien a? l’ope?ration "#MissingType" sur la fac?ade du sie?ge social du Cre?dit Agricole Franche-Comte? (avenue Cusenier a? Besanc?on), montrant l’engagement de la banque re?gionale pour cette cause. 

Micropolis aussi engagé...

De son côté, le parc des expositions de Micropolis participe également à l'opération en masquant les lettres "A", "B" et "O" de son logo (photo ci-dessus), sur sa page Facebook, sur les signatures de mail des salariés de Micropolis ainsi que sur son site internet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

Covid-19 : les patients en réanimation repartent à la hausse en France. Situation stable en Bourgogne-Franche-Comté

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril, et 29 nouveaux décès ont été enregistrés, selon la Direction générale de la Santé (DGS). En Bourgogne-Franche-Comté la situation est stable avec 21 hospitalisations (dont 12 dans l'Yonne) et quatre patients en réanimation. Dans la région, on dénombre une douzaine de clusters.

Entre canicule et covid-19 en Bourgogne Franche-Comté : les conseils de l’ARS

Quatre départements de la région, la Côte-d’Or, le Doubs, le Jura et la Saône-et-Loire sont placés en vigilance orange canicule depuis jeudi 30 juillet et au moins jusqu'à ce soir. L’Agence Régionale de Santé rappelle les conseils de prévention essentiels tandis que cette canicule survient en pleine remontée de covid-19...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.41
    ciel dégagé
    le 05/08 à 21h00
    Vent
    1.98 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    55 %

    Sondage