Mobile : ça ne capte toujours pas dans 48 communes en Franche-Comté !

Publié le 21/01/2009 - 18:30
Mis à jour le 21/01/2009 - 18:30

Au 15 janvier 2009, il restait encore 48 communes dans notre région sans couverture mobile, encore appelées "zones blanches". État des lieux avec la liste des communes situées en "zone blanche".

1232558917.jpg
© A Poyans(70), il y a un beau clocher mais pas d'antenne pour la téléphonie mobile...
PUBLICITÉ

Une zone blanche est un secteur géographique qui n’est pas desservi par un service de communication électronique. On distingue généralement les zones blanches pour la téléphonie mobile (non couvertes par les réseaux mobiles) et les zones blanches pour l’accès haut débit à internet (non desservies par les réseaux haut débit fixes).

Les zones blanches sont le plus souvent des territoires ruraux, mais il en existe également en ville. Pour des raisons d’égalité des populations et d’aménagement équilibré du territoire, les aménageurs publics (les Collectivités, l’État) cherchent à résorber les zones blanches.

Contacté par téléphone, Claudet Hervé, en charge des TIC à la préfecture de région assure faire "tout son possible pour régler ce problème […]ce n’est pas un sujet simple, mais nous travaillons dessus".

Au 15 janvier 2009, 477 communes françaises ne disposaient pas encore d’une couverture en téléphonie mobile. On en comptait 48 pour la région.

Doubs : 11 communes

 AISSEY

 COTEBRUNE

DAMMARTIN-LES-TEMPLIERS

ECHAY

GLAMONDANS

GLAY

ISSANS

MESLIERES

RAYNANS

SOMBACOUR

VILLERS-SOUS-MONTROND.

Jura : 6 communes

 BAUME-LES-MESSIEURS

BLOIS-SUR-SEILLE

LES-BOUCHOUX, PUPILLIN

TAXENNE

VIRY



 Haute-Saône : 31 communes

ABONCOURT-GESINCOURT

ANJEUX

ARSANS

BAULAY

BEAUMOTTE-LES-PIN

BOUGEY

BOULIGNEY

BOULT

BOURGUIGNON-LES-MOREY

BRESILLEY

CHANCEY

CLAIREGOUTTE

DAMBENOIT-LES-COLOMBE

FEDRY

FONTENOIS-LA-VILLE

FOUCHECOURT

FRAMONT

GRATTERY

LEFFOND

LOMONT

MIGNAVILLERS

MOLAY

MOTEY-BESUCHE

OPPENANS

OUGE

POLAINCOURT-ET-CLAIREFONTAINE

POYANS

LA RESIE-SAINT-MARTIN

SAINT-MARCEL

TRESILLEY

VERNOIS SUR MANCE.




Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.24
ciel dégagé
le 24/08 à 21h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1019.18 hPa
Humidité
85 %

Sondage