Mobilisation à Planoise pour la famille Golesh-Hyseni

Publié le 05/10/2015 - 10:51
Mis à jour le 05/10/2015 - 11:04

"Réseau Éducation sans fontières"  appelle à un rassemblement devant l'école Ile-de-France dans le quartier Planoise  ce lundi 5 octobre à 15h30  contre le risque d'expulsion de la famille Golesh-Hyseni qui est originaire du Kosovo. La famille doit en effet se présenter ce 6 octobre 2015 au commissariat de Besançon en vue d'être acheminée vers la Hongrie.

1214728078_resf_logo.jpg
©

Demande d’asile

PUBLICITÉ

Blerim Golesh, 45 ans, Sabahat Gashi, 39 ans, et Bedrije Hyseni, 63 ans, sont arrivés en France le 24 janvier 2015 avec trois enfants qui sont aujourd’hui scolarisés à l’école Ile-de-France. Besarta, 8 ans, est en CE1. Bleona, 6 ans est en classe de en CP et Éris, 3 ans est en Maternelle. « Ils sont déjà remarquablement intégrés » indique RESF qui craint que la famille originaire du Kosovosoit soit prochainement expulsée.

Selon le collectif, la préfecture du Doubs a récemment demandé à la Hongrie de « réadmettre » la famille Golesh-Hyseni sur son sol puisque c’est le pays par lequel elle est entrée dans l’espace Schengen (accords du Dublin). C’est  dans ce pays qu’elle a laissé ses empreintes digitales. La famille  ne peut donc déposer en France une demande d’asile. « La grand-mère aurait du être renvoyée avant le 2 octobre et la famille doit se présenter ce 6 octobre à 6h du matin en vue de son transfert  avant le 8 octobre vers la Hongrie où l’on sait que les conditions de rétention sont très difficiles... » 

RESF : « le préfet doit autoriser la famille à déposer sa demande d’asile en en France »

 « Sans revenir sur les conditions qui seront faites à cette famille, comme aux autres d’ailleurs, dans ce pays, cela signifie pour les parents un grand stress et pour les enfants la nécessité de s’adapter à nouveau à une autre langue, à d’autres conditions de scolarité » explique Réseau Éducation sans frontière qui demande au préfet du Doubs d’autoriser la famille a déposer sa demande d’asile en France. 

  •  Un rassemblement devant l’école Ile-de-France est prévu avec des enseignants et des parents ce lundi 5 octobre à partir de 15h30. Une pétition a également été mise en ligne sur internet.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.78
légère pluie
le 21/10 à 6h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
94 %

Sondage