Sectorisation des collèges : des parents d'élèves de Châtillon-le-Duc refusent que leurs enfants aillent au lycée J.Haag

Publié le 12/03/2018 - 18:26
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:52

Des parents d'élèves du collège de Châtillon-le-Duc interpellent le recteur de Besançon dans un courrier en date du 11 mars 2018 pour dénoncer une modification de la sectorisation. Les élèves de ce secteur devront finalement s'inscrire au lycée Jules Haag au lieu du lycée Claude-Nicolas Ledoux. Une pétition a par ailleurs récolté 170 signatures.

1-dsc_1050.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Cette modification applique?e au dernier moment pose pour les e?le?ves de troisie?me de nombreuses difficulte?s », précisent les parents d’élèves.

La question du transport 

« La premie?re (difficulté) et non des moindres concerne le transport des e?le?ves des communes relevant du ressort du colle?ge de Chatillon le Duc vers le lyce?e Jules Haag« , est-il indiqué dans le courrier destiné au recteur. Les parents d’élèves expliquent qu’« Alors me?me que la question du transport ne rele?ve pas de la compe?tence de l’Etat, il est tout de me?me essentiel de pre?ciser que les e?le?ves de?pendant de?sormais du lyce?e Jules Haag n’auront pas de ligne directe de bus et devront compter une heure de trajet supple?mentaire par jour. » 

Des élèves en classe bilingue, « privés » de classe européenne 

Les signataires de la lettre évoquent une seconde difficulte? qui concerne les e?le?ves en classe bilingue du lyce?e de Chatillon-le-Duc. « Ces e?le?ves qui pendant quatre anne?es ont travaille? deux langues (Allemand et Anglais) vivantes et ont pour la plupart construit leur anne?e de troisie?me pour e?tre admis en classe europe?enne au lyce?e en sont purement et simplement prive?s ! » Ils expliquent que « le lyce?e Jules Haag n’a pas de classe bilingue mention allemand et en tout e?tat de cause, les e?le?ves de seconde ne sont pas inte?gre?s en classe bilingue, lesquelles ne commencent qu’a? partir de la premie?re. » 

L’apprentissage des langues anciennes 

Enfin, les e?le?ves du colle?ge de Cha?tillon-le-Duc ne pourront poursuivre l’apprentissage des langues anciennes, latin et grec au lyce?e Jules Haag, « alors me?me que M. le Pre?sident de la Re?publique a souhaite? maintenir ces enseignements. »

Ces parents d’élèves demandent au recteur de prendre quatre mesures :

  • le report de cette sectorisation a? l’anne?e 2019-2020 permettant aux e?le?ves et parents de se pre?parer a? cette modification ;
  • l’admission de de?rogation pour suivre au lyce?e Ledoux notamment des classes europe?ennes de?s la seconde ;
  • la mise en place de classes europe?ennes de?s la seconde ; d’enseignement de latin et grec et d’une section
  • litte?raire au lyce?e Jules Haag de?s la modification de la sectorisation ;
  • l’ame?nagement de lignes de bus directes pour le lyce?e Jules Haag.

Infos +

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.6
pluie modérée
le 19/10 à 21h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1007.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage