Moins de bébés au premier trimestre 2021 en Bourgogne Franche-Comté : l'effet Covid-19 ?

Publié le 12/05/2021 - 14:48
Mis à jour le 12/05/2021 - 14:48

Neuf mois après le premier confinement de mi-mars à mi-mai 2020, l'Insee Bourgogne-Franche-Comté dresse un bilan de la natalité sur les trois premiers mois de l'année dans la région. Résultat : une baisse record de 13 % du nombre de naissances au 1er trimestre 2021 comparé à la même période de l'année précédente.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Le confinement aurait bien freiné les ardeurs des habitants de Bourgogne-Franche-Comté qui ont été plus frileux à l'idée de concevoir un enfant.

"On dénombre 3604 naissances sur la période janvier-février 2021 contre 4140 naissances sur la même période en 2020, soit une baisse de 13 %, davantage qu’en France (?8 %)" note l'Insee Bourgogne-Franche-Comté dans sa dernière étude. Cette baisse représente 536 naissances en moins par rapport à la même période en 2020. "C’est une des quatre régions les plus touchées par la première vague de Covid-19 avec la région Grand-Est, l’Île-de-France et les Hauts-de-France. Cependant, cette évolution est plus marquée en début d’année".

Janvier 2021 :  -17 % par rapport à janvier 2020 (-13 % au niveau national)

Baisse la plus forte depuis la fin du baby-boom en 1975.

"Les naissances de janvier 2021 sont les fruits de conceptions ayant eu lieu au cours du pic épidémique de la Covid-19, soit lors du premier confinement, ce qui a pu inciter les couples à reporter le projet de parentalité de quelques mois, voire à ne pas y donner suite".

Février 2021 : - 8 % par rapport à février 2020. (-5 %)

Reprise des naissances en mars 2021 : + 2%

  • 2096 naissances contre 2051 dénombrées en mars 2020 : les conceptions ont eu lieu en juin 2020, alors que la première vague de la pandémie touchait à sa fin.

Cette progression des naissances s’observe dans les autres régions de France métropolitaine, surtout dans les régions plus épargnées par la première vague (+ 6 % en Bretagne, + 5 % en Occitanie), plus timide dans les régions fortement touchées, + 1 % dans le Grand-Est. Le nombre de naissances a continué de décroître en Île-de-France (? 2 %).

Sur le 1er trimestre de l’année 2021, la baisse s’atténue grâce à la remontée du nombre de naissances au mois de mars. Le recul des naissances en Bourgogne-Franche-Comté de 8 % sur cette période est le second plus fort derrière la Corse (? 11 %), à égalité avec l’Île-de-France.

-12 % dans le Jura au premier trimestre 2021

Sur janvier et février 2021, les deux premiers mois de l’année, les naissances sont en baisse dans tous les départements de la région. La baisse la plus importante est observée dans le Jura (?24 %).

C’est la plus forte de l’ensemble des départements de la France et presque deux fois plus importante qu’au niveau régional ( -13 %).

Le recul des naissances s’observe également dans la Saône-et-Loire et l’Yonne, respectivement -16 % et -14 %. Elle est moins importante que la moyenne régionale en Côte-d’Or (-10 %) et dans le Doubs ( -11 %).

Le département de la Nièvre est celui qui est le moins impacté (? 5 %). Il est aussi le département le moins touché par la première vague de Covid-19.

Sur le 1er trimestre 2021, le recul est moindre. Il s’échelonne entre ? 4 % dans la Nièvre à ?12 % dans le Jura par rapport au 1er trimestre de l’année précédente.

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.

VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités, les canaux et rivières françaises ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. La baignade y est dangereuse et, sauf exceptions, interdite, alerte les Voies navigables de France (VNF) ce jeudi 17 juin.

Le préfet du Doubs abroge l’arrêté portant sur le port du masque obligatoire en extérieur

Suite aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021, et au vu de l’évolution sanitaire favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Philippe Setbon, préfet du Doubs par intérim, a décidé d’abroger l’arrêté préfectoral du 3 juin 2021 portant sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le Doubs pour les personnes de plus de onze ans.

Coup de balai sur les déchets dangereux des entreprises de Bourgogne Franche-Comté

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat organisent chaque année une opération d’élimination de déchets dangereux à destination des entreprises qui produisent des Déchets Toxiques en Quantités Dispersées (déchets de peinture, solvant, diluant, colle, vernis, résine, aérosols…). En 2021, l'opération se déroulera du 21 au 25 juin dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté.

Tentative d’enlèvement d’enfant à Montceau-les-Mines : la préfecture confirme « une fausse information »

Une rumeur circule actuellement sur les réseaux sociaux relative à la présence d’un individu qui tenterait d’enlever des enfants aux alentours d’une école à Montceau- les-Mines. Ce mercredi 16 juin, la préfecture de Saône-et-Loire dément cette information et invite les internautes à vérifier les informations avant de les relayer sur les réseaux sociaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.78
nuageux
le 19/06 à 21h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage