Moins d’enseignants dans le premier degré à la rentrée 2015

Publié le 23/01/2015 - 08:57
Mis à jour le 23/01/2015 - 13:36

Les nouveaux moyens et la carte des formations de la voie professionnelle dans l’académie de Besançon ont été dévoilés pour la rentrée 2015. L’académie va perdre 19 emplois enseignants dans le premier degré et en gagner 46 dans le second degré.

dsc_1947.jpg
Image d'illustration ©roman

Des mécontents

PUBLICITÉ

Mauvaise nouvelle pour le 1er degré

En raison de la baisse démographique (la région devrait perdre 871 écoliers dans le secteur public), l’académie de Besançon perdra donc 19 emplois dans le premier degré à la rentrée 2015. « Cependant, le taux d’encadrement est en augmentation dans tous les départements », précise le Rectorat dans un communiqué. Alors que ce taux était de 5,32 en 2014, il augmenterait en 2015 pour arriver à 5,38. La baisse des effectifs s’équilibrerait donc avec la baisse démographique.

Soulagement dans le 2nd degré

Le second degré reste, en revanche, relativement épargné. 461 élèves supplémentaires sont prévus. La loi de refondation de l’école de la République prévoyant même d’affecter de nouveaux moyens humains. 46 emplois équivalent temps plein d’enseignants stagiaires seront ainsi créés dans l’académie. Dans le même temps, cinq unités localisées pour l’inclusion scolaire en collège et lycée seront mis en place pour favoriser l’accueil d’élèves en situation de handicap. Auxquelles s’ajoutera également l’ouverture de deux unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants.

Les autres personnels

Sur les 200 nouveaux emplois au nveau national, seuls deux emplois éducatifs et médico-sociaux (une CPE et un médecin scolaire) seront affectés à l’académie. Trois emplois administratifs seront aussi retirés « au titre du rééquilibrage entre les académies. »

Bilan national

10.421 nouveaux postes (équivalent temps plein) devraient être créés sur l’ensemble du territoire national. « Ces mesures portent le budget de l’Education nationale à 88,07 milliards d’euros », indique le Rectorat dans son communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.33
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1014.97 hPa
Humidité
92 %

Sondage