"Moscou-Paris" la préfecture du Doubs enclenche le plan grand froid

Publié le 24/02/2018 - 09:04
Mis à jour le 24/02/2018 - 09:44

Au regard des tempe?ratures ne?gatives annonce?es à partir de samedi 24 février 2018, le Pre?fet du Doubs mobilise huit places d’he?bergement supple?mentaires a? Besanc?on en abri de nuit, ainsi que deux a? trois places a? Pontarlier et Montbe?liard afin qu’aucune personne ne?cessitant un he?bergement d’urgence ne reste sans abri.

 ©
©

Le nombre de places sera si besoin ajuste? en fonction de la demande, des signalements des veilles mobiles et du nume?ro "115".

Un dispositif de veille sociale existe tout au long de l'anne?e pour les personnes sans domicile. Il est mis en œuvre par le Service Inte?gre? d'Accueil et d'Orientation (SIAO). Ce service ge?re la plate-forme te?le?phonique du nume?ro de te?le?phone "le 115" que chacun peut appeler 24h/24 toute l'anne?e pour faire part d'une situation de de?tresse.

Des "maraudes" renforcées pendant l'hiver

Des veilles mobiles dites "maraudes" sont renforce?es en hiver sur Besanc?on, Pontarlier et mises en place sur Montbe?liard.
Pour assurer une re?ponse la plus ade?quate possible, quatre accueils de jour sont ouverts : deux sur Besanc?on, un a? Montbe?liard et un a? Pontarlier ainsi que des sites de restauration sociale.

20 places supplémentaires mobilisées

Pour re?pondre aux demandes, le de?partement du Doubs dispose de manie?re pe?renne de places d'he?bergement d’urgence.
Pendant la pe?riode hivernale (du 1er novembre au 31 mars), un renforcement des dispositifs est assure?. Ainsi, 20 places supple?mentaires sont mobilise?es.

"La direction de?partementale de la cohe?sion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), les services de secours, les collectivite?s locales et les associations sont fortement mobilise?s au service des publics fragiles durant cette pe?riode", précise le préfet du Doubs.

Pour rappel :

  • Toutes les demandes d’he?bergement d’urgence sont a? solliciter aupre?s du "115".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

Les jeunes producteurs de lait « kiffent » la filière Comté

"Savez-vous ce qui fait l’attrait de la filière comté pour les producteurs de lait ? Savez-vous pourquoi la filière conserve aujourd’hui un dynamisme d’installation en agriculture ? " Pour répondre à ces questions les jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté se dévoilent dans une série de vidéos #jekiffemafilierecomte

Enquête flore : tentez de repérer le narcisse des poètes

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.22
légère pluie
le 16/05 à 9h00
Vent
3.69 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
100 %

Sondage