Moscovici plaide à son tour pour une gouvernance économique de la zone euro

Publié le 02/09/2015 - 15:30
Mis à jour le 02/09/2015 - 15:30

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici s'est exprimé en faveur d'une gouvernance économique de la zone euro, une idée relancée lundi par le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

PUBLICITÉ

« Je défends depuis des années une meilleure gouvernance de la zone euro, avec un gouvernement spécifique doté d’un budget propre, pour plus de convergence, sous l’autorité d’une sorte de ministre des Finances de la zone euro qui, pour moi, pourrait être membre de la Commission européenne », a affirmé le commissaire européen lors d’une conférence de presse à Paris.

Emmanuel Macron avait relancé lundi l’idée d’un « gouvernement de la zone euro » qui serait « conduit par un commissaire aux compétences étendues ». La chancelière Angela Merkel a de son côté déclaré qu’elle plaidait « depuis deslustres » en ce sens. « Ce débat sur l’approfondissement de l’UEM (Union économique et monétaire, ndlr) s’est ouvert à la faveur du rapport des cinq présidents en juin dernier », un texte signé par les chefs de la Commission européenne, du Conseil européen, de l’Eurogroupe (ensemble des ministres des Finances de la zone euro), de la Banque centrale européenne et du Parlement européen, a rappelé Pierre Moscovici, affirmant « vouloir mener ce combat ».

Pour lui, cette gouvernance économique renforcée est une exigence « démocratique » qui « aurait permis un processus de décision plus rapide et plus rationnelle » dans la résolution de la crise grecque. « Je défends aussi un parlement de la zone euro, pour permettre plus de légitimité, de proximité avec le peuple européen », a-t-il ajouté. Dans le détail, il n’a pas indiqué à quelle échéance devaient intervenir ces réformes, selon lui. « Il ne faut pas aller plus vite que la musique » a résumé l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, rappelant seulement qu’un rapport européen publié en juin avait donné deux ans pour y parvenir.

Interrogé sur ses propres ambitions pour un éventuel futur poste de ministre des Finances de la zone euro, M. Moscovici s’est défendu tout calcul personnel. « Je ne m’exprime pas au nom d’un intérêt personnel. Ce n’est pas forcément quelque chose qui sera appliqué sous cette Commission. C’est une position de principe, pas une position qui serait un acte de candidature quelconque à un poste de cette nature », a-il affirmé.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.51
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage