Mouvement des internes pour leur temps de travail : 5 % de grévistes à Besançon

Publié le 17/11/2014 - 16:20
Mis à jour le 18/11/2014 - 15:26

Le principal syndicat d'internes en médecine (généralistes et spécialistes) appelait à la grève ce lundi 17 novembre 2014 pour relancer les discussions avec le gouvernement sur la réforme de leur temps de travail. A Besançon, selon le CHRU, 17 internes sur 340 se sont déclarés en grève, soit  5% de participation.

CHUTotempluie.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

Compte tenu des 5 % de participation, la CHRU de Besançon indique que la grève, pour les patients, n’a engendré aucune incidence dans le fonctionnement des services.

Pourquoi cette grève ?  

L’Intersyndicat national des internes (Isni) dénonce « l’attitude méprisante et irrespectueuse du cabinet de Marisol Touraine, ministre de la Santé », à l’issue d’une réunion infructueuse de mercredi dernier (19/11/14)

Dans un avis rendu en mars, la Commission européenne avait épinglé la France, estimant que les internes français passaient trop d’heures dans les hôpitaux (60 en moyenne, selon une étude de l’Isni), alors que la législation européenne impose une semaine de 48 heures maximum.

Pour rentrer dans les clous européens, le ministère de la Santé envisage de réduire les obligations de service des internes, actuellement découpées en onze demi-journées, dont deux consacrées à la formation. « Le gouvernement propose de passer à 8 demi-journées de travail, plus une demi-journée de formation, et une demi-journée de temps personnel », explique le président de l’Isni, Emanuel Loeb.

Mais pour garantir « plus de flexibilité » aux internes sans diminuer la qualité de leur formation, l’Isni demande que la demi-journée supprimée soit fixée au samedi matin, avec une semaine de travail bornée du lundi au vendredi. Le travail du samedi matin serait ainsi compté comme une garde, mieux rémunéré.Pour M. Loeb, cette solution est la seule viable, le texte du gouvernement étant d’après lui « inapplicable » dans les faits.

« En bornant la semaine du lundi au vendredi, on crée un système facile à comprendre pour tout le monde », poursuit-il. Il rappelle, à titre d’exemple, que le repos de sécurité (une pause de 11 heures obligatoire après une garde de nuit) n’est pas respecté dans 20% des cas.

Dans un courrier envoyé fin octobre, plusieurs instances hospitalières avaient fait part de leur inquiétude à Marisol Touraine face aux impacts budgétaires et organisationnels qu’entraîneraient selon eux les revendications de l’Isni. De son côté, l’Isnar-IMG, principal syndicat d’internes généralistes, favorable aux « avancées » proposées par le gouvernement, avait refusé d’appeler à la grève. Tout en exprimant son « impatience » quant à la mise en oeuvre de la réforme.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.65
légère pluie
le 21/10 à 12h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1020.56 hPa
Humidité
87 %

Sondage