Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste "Besançon par nature" présentent leur programme culturel

Publié le 14/02/2020 - 11:14
Mis à jour le 14/02/2020 - 11:57

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

©Damien Poirier ©
©Damien Poirier ©

En préambule, l’Équipe "Besançon par nature", souhaite, dès le début du mandat, initier une charte co-rédigée avec tous les acteurs culturels et d’autres forces vives du territoire pour établir les objectifs du monde culturel local en particulier des objectifs socio-culturels.

Elle veut également reconquérir d’autres publics grâce à de nouveaux lieux de diffusion et en recherchant de nouvelles actions communes avec d’autres pratiques telles que le sport, la recherche, l’action sociale. 

"Faciliter l'accès à la culture"

  • Maintenir la gratuité dans les bibliothèques et médiathèques et élargirons les temps et sections gratuites dans les musées (pour les pour les jeunes de moins de 26 ans du Grand Besançon).
  • Développer les parcours culturels destinés aux écoles, en étudiant la faisabilité de proposer la démarche aux écoles du Grand Besançon ; et en expérimentant, dès la rentrée, une formule adaptée aux élèves de maternelles.
  • Proposer des « billets découverte culture » et des « tickets sports culture » à l’exemple de Vital’été, dans les quartiers durant les vacances scolaires.
  • Valoriser les pratiques amateurs et d’éducation populaire.
  • Encourager les animations artistiques de l’espace public
  • (arts urbains sur périmètre élargi, danses, parades, spectacles vivants...) à l’occasion, par exemple des journées « La Rue est à nous » dans les quartiers de la ville.
  • Initier des actions culturelles dans les Résidences Autonomies et clubs des aînés et développerons le parrainage intergénérationnel (par l’accompagnement par un jeune d’un ancien au théâtre, au concert... et inversement, ouvrant droit à un tarif réduit).
  • Organiser des dimanches festifs, populaires et culturels où toutes les structures et services culturels de la ville seront ouverts gratuitement pour proposer des expositions, du théâtre, des spectacles, des concerts...
  • Permettre aux associations d’utiliser des salles de lieux culturels pour organiser leurs réunions ou manifestations.

"Conforter les structures culturelles"

  • Organiser des assises de la culture autour de la question des droits culturels. Les droits culturels constituent une vision
  • de la culture protégeant la diversité des expressions culturelles comme gage de paix
  • Poursuivre la rénovation du Musée de la Résistance et engager une étude sur le développement du Musée du Temps

"Soutien à la création et à l'accueil des artistes"

  • Soutenir la création artistique contemporaine en développant les lieux dédiés à l’accueil et au travail des artistes (friches artistiques, résidences...) et faciliter l’auto-gestion par les associations. 

"Une politique globale de la lecture publique" 

  • Proposer sur le Grand Besançon un réseau de lecture avec des structures locales sous différentes formes.
  • Accompagner des parcours culturels interscolaires et extrascolaires sur la lecture et le langage.
  • Développer le portage du livre a? domicile aux personnes âgées et isolées dans tous les quartiers.
  • Nous projetons d'ouvrir la Maison Colette.

"Besançon, patrimoine remarquable"

  • Poursuivre les travaux de mise en valeur du patrimoine Vauban (Classement UNESCO) et développer un outil de valorisation du patrimoine historique par le numérique.
  • Valoriser les arrière-cours par des visites, parcours et publications.
  • Soutenir les associations de préservation du patrimoine historique.
  • Créer un chemin des arts jalonné de statues des personnalités féminines de Besançon.
  • Valoriser la statue célébrant la lutte contre l’esclavage.
  • Restaurer les différentes fontaines.
  • Valoriser les lieux de culte désacralisés en lieux d’accueils d’exposition.
  • Achever la relocalisation du Jardin botanique des sciences sur la Bouloie.
  • Valoriser le centre historique urbain depuis la renaissance à l’époque moderne.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach "inéligible" pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Culture

« Histoire de libellule », une auteure jurassienne évoque les violences sexuelles qu’elle a subit à l’adolescence

Anne-Marie Rouchon a consacré 18 ans de la première partie de sa vie au sport de haut niveau. A peine sortie de l’enfance et pendant plusieurs années, elle subit des agressions sexuelles de son entraineur. Quarante ans lui sont nécessaires pour trouver le courage de sortir du silence et enfin déposer sa parole dans un livre, Histoire de libellule (Z4éditions), sorti en septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.29
couvert
le 19/10 à 0h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
93 %

Sondage