Municipale 2020 : la victoire de Ludovic Fagaut "semble possible" selon Jean-Philippe Allenbach

Publié le 03/06/2020 - 08:16
Mis à jour le 02/06/2020 - 17:53

Le candidat du Mouvement Franche-Comté au premier tour de l'élection municipale à Besançon Jean-Philippe Allenbach, qui avait tenté de rassembler les listes des Républicains et de La République en marche la semaine dernière, n'a pas réussi son coup. Selon lui, voter pour Eric Alauzet au second tour "revient donc à tout simplement gaspiller sa voix" tandis que "la victoire semble possible" pour Ludovic Fagaut.

Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté. © Alexane Alfaro
Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté. © Alexane Alfaro

Communiqué de Jean-Philippe Allenbach :

"L'alliance au 2ème tour de la municipale entre Ludovic Fagaut et Eric Alauzet en faveur de laquelle Jean-Philippe Allenbach, candidat du Mouvement Franche-Comté au 1er tour,  avait activement oeuvré ces derniers jours n’a  finalement pas eu lieu. En réalité, en dépit de leurs dires contraires, il est clair qu'aucun des deux candidats n'en voulait !

Eric Alauzet n’a, à l'évidence, aucune chance de l’emporter et donc de voir la moindre de ses propositions se réaliser. Voter pour lui au 2ème tour revient donc à tout simplement gaspiller sa voix.

En revanche, pour Ludovic Fagaut, la victoire semble possible, mais alors à seulement quelques pourcents près. Et, à condition que votent pour lui  tous ceux qui ont pour priorité première d'empêcher que ne soit à nouveau au pouvoir, pendant 6 ans, une coalition  « écolo-socialo-communiste » du même type que celle qui  dirige la ville depuis plus de 30 ans. Laquelle a mené Besançon à la situation désatreuse dans laquelle elle se trouve aujourd'hui (baisse de la population, crise du commerce et de l'industrie, bétonnage tous azimuts, insécurité croissante et perte de son statut de capitale régionale).

Quant au Mouvement Franche-Comté, il est prêt, si Ludovic Fagaut le lui demande, à discuter d’une alliance au 2ème tour entre Les Républicains et Les Régionalistes, laquelle inclurait, bien évidemment,  la reprise par Ludovic Fagaut d’un certain nombre des propositions faites par le Mouvement Franche-Comté à l'occasion du 1er tour."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Gilles Platret

CANDIDAT N°7 • Gilles Platret a 48 ans. Depuis 2014, il est maire de Chalon-sur-Saône et conseiller régional à la Région Bourgogne Franche-Comté depuis 2015. Il est également vice-président du parti Les Républicains. Cette année, il se présente en tête de liste pour les élections régionales avec "Pour les Bourguignons et les Francs-Comtois" (LR-Debout la France-UDI).

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Stéphanie Modde

Candidate n°6 •

Stéphanie Modde a 53 ans. Présidente du groupe des élus écologiste a 10 ans, Elle a intégré les Verts en 1995. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire de l'écologie politique son étandard avec une vision sociale clairement affichée à gauche. Avec sa liste  "Écologistes et Solidaires", Stéphanie Modde dit vouloir porter une écologie ambitieuse pour la Bourgogne Franche-Comté.

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Marie-Guite Dufay

Candidat n°3 • Marie-Guite Dufay a 73 ans. Élue au conseil régional de Franche-Comté sur, elle devient 1re vice-présidente de la région. Au décès de Raymond Forni en 2008, elle prend le siège de la présidence qu'elle conservera en 2010 puis en 2015 lors des premières élections à l'échelle des grandes régions. Elle se représente à nouveau avec la liste "Notre Région par Coeur" (PS-PRG-PCF et société civile)
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.14
partiellement nuageux
le 16/06 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
87 %

Sondage