Alerte Témoin

UFC-Que Choisir ? : neuf sources d'eau potables seraient menacées par une pollution aux pesticides dans le Doubs

Publié le 23/03/2018 - 13:56
Mis à jour le 26/03/2018 - 08:52

À l'occasion de la Journée mondiale de l'Eau ce 22 mars 2018, l'UFC-Que Choisir du DOUBS a interpellé la Préfecture et l'Agence de l'Eau concernant neuf sources d'eau menacées par les pollutions en pesticide et nitrates. 

1223064389_eau_robinet.jpg
© dr

Neuf sources d'eau potable pourraient être menacées dans le Doubs par la présence de pesticides et nitrates selon l'UFC-Que Choisir du DOUBS. Après avoir fait ce constat, l'association "exige un bilan des mesures de protection". Après avoir tiré la sonnette d'alarme, l'association souhaite obtenir un bilan de la préfecture et des agences de l'eau Rhône-Méditerrané-Corse

Voici les sources prioritaires concernées dans le Doubs :

  • Sept sont menacées de fermeture du fait des pollutions en pesticides : Cademene, Mathay, Vaire-arcier, Issans,Abbans-dessous, Mancenans, Luxiol .
  • Deux sont menacées car aucune information n'est disponible: Hyemondans

"S’agissant des pesticides et des nitrates, les mesures de protection prévues par la loi consistent à éviter tout risque de pollution à proximité des sources en favorisant les modes de protection les plus respectueux de l’environnement tels que l’agriculture biologique ou, dans le cas d’un maintien de l’agriculture conventionnelle, à encadrer très strictement, voire interdire, l’usage des pesticides et des engrais", précise l'UFC-Que Choisir du DOUBS. "Alors que les lois issues du Grenelle de l’environnement prévoyaient une protection effective de ces sources en 2012, force est de constater à ce jour l’insuffisance d’information permettant de mesurer la mise en œuvre effective, captage par captage, des mesures de protection et leur impact."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Besançon : ouverture d’un centre de dépistage de la Covid-19

Face à cette progression importante et au passage en zone rouge du département du Doubs, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Il ouvre ses portes ce 23 septembre 2020 dès 8h00.

SONDAGE : À cause de la Covid-19, limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.26
    légère pluie
    le 23/09 à 12h00
    Vent
    3.06 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    90 %

    Sondage