Nombre anormal de cancers chez des enfants dans le Jura: aucun facteur de risque environnemental commun (ARS)

Publié le 15/10/2020 - 07:44
Mis à jour le 15/10/2020 - 07:44

L'enquête épidémiologique de Santé publique France présentée mardi 13 octobre 2020 aux familles d'une quinzaine d'enfants touchés par des cancers dans quatre communes du Jura, n'a identifié aucun facteur de risque environnemental commun, a indiqué mercredi l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté.

 © D Poirier
© D Poirier

L'agence nationale de santé publique a mené une expertise épidémiologique concernant les cancers "de toute nature" de 16 enfants dont les diagnostics avaient été établis entre 2011 et 2020, afin de rechercher d'éventuels facteurs explicatifs, selon l'ARS.

Les enfants concernés, quatorze âgés de moins de 15 ans et deux de plus de 15 ans, sont domiciliés sur les communes jurassiennes de Les Rousses, Longchaumois, Morez et Prémanon, quatre communes distantes de quelques kilomètres seulement.

Mais finalement, "aucun facteur de risque environnemental commun n'a pu être établi à l'issue de ces travaux", a annoncé l'ARS, précisant que le rapport définitif de Santé publique France sera disponible en fin d'année.

"Une surveillance épidémiologique sera maintenue avec l'aide du Registre national des cancers de l'enfant et plusieurs acteurs de la recherche ou de la prise en charge onco-pédiatrique, en France et en Suisse"

En juillet 2019, l'ARS avait été informée d'un "nombre anormalement élevé de cancers" dans cette région, touchant dix enfants âgés de 6 mois à 13 ans au moment du diagnostic.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : des mesures plus strictes pour tenter d’éviter un 3e confinement

Pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement, les consignes se multiplient sur un renforcement des gestes barrière et un test négatif au Covid-19 sera exigé dès dimanche soir pour l'entrée en France, tandis que le gouvernement tente de rassurer sur des délais de livraison de vaccins.

Covid-19 : un fléchissement de l’épidémie en trompe l’oeil

Derniers chiffres • Avec un taux d'incidence qui oscille autour des 240 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur les sept derniers jours et 23 décès quotidiens en moyenne, la Bourgogne Franche-Comté reste dans une situation sanitaire préoccupante. La circulation du virus est particulièrement active dans le Jura (313 cas pour 100.000 habitants), le Territoire de Belfort (285) et le Doubs (258) alors même que le nombre de tests a significativement diminué ces dernières semaines....

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté affiche le meilleur taux de vaccination en France

Selon les derniers chiffres en date du 21 janvier de CovidTracker, le Bourgogne Franche-Comté est la région où le taux de vaccination est le plus élevé en France avec 1,88% de sa population, soit 52.195 habitants vaccinés. Rappelons que notre région est l'une des plus impactées par l'épidémie.

Covid-19 : le lycée de Dannemarie-sur-Crête fermé suite à une campagne de dépistage

+ origine probable de la contamination • Tous les élèves du lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète sont invités à rester chez eux depuis mercredi 20 janvier et ce pendant 7 jours. Cet établissement a fait l'objet d'une grande campagne de dépistage collective (18 et 19 janvier) pour tous les personnels et apprenants. Elle a permis permis de déceler une augmentation du nombre de cas contacts à risques (114) et du nombre de cas positifs (57).

Coronavirus en Suisse : présence du variant anglais et quarantaine pour les voyageurs du Sud de la France

281 personnes ont contracté le variant britannique B1.1.7 selon l'Office fédéral de la santé publique. Trois foyers ont été détectés dans le canton du Jura.  La Suisse a par ailleurs décidé d'imposer à compter du 1er février 2021 une quarantaine pour les voyageurs en provenance de 15 nouvelles régions (PACA pour la France)  ou pays comme le Portugal ou Israël.

Covid-19: vers une hausse des hospitalisations en réanimation

Le nombre de personnes malades du Covid-19 hospitalisées en réanimation a continué de grimper mardi, à 2.829 contre 2.803 la veille, selon les chiffres de Santé publique France. En Bourgogne-Franche-Comté, on dénombre 180 patients en réanimation pour cause de Covid-19, un niveau qui ne bouge pas depuis le début d'année. 90% des lits de réanimation occupés par des patients Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté contre 55% en moyenne en France.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.52
partiellement nuageux
le 24/01 à 9h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
98 %

Sondage