"Nuit Rose" contre le cancer : 4 000 euros récoltés pour l'association OncoDoubs

Publié le 23/10/2015 - 10:35
Mis à jour le 23/10/2015 - 15:57

Dans le cadre d'Octobre Rose, une opération, le salon les Barbiers de St Amour organisait une "Nuit Rose" ce jeudi 22 octobre 2015 de 14 heures à 23 heures à Besançon, pour récolter des dons pour la lutte contre le cancer. Pas moins de 160 femmes sont venues se faire bichonner en échange de dons. 4 000 euros ont été récoltés pour l'association Onco Doubs

Diaporama

Ça fourmillait aux Barbiers de St Amour ce jeudi soir ! Une vingtaine de coiffeurs, maquilleurs et esthéticiennes se sont mobilisés pour bichonner les femmes souhaitant participer à cette opération pour la lutte contre le cancer du sein. En échange d'une mise en beauté, chacune pouvait faire un don dans l'urne mise à disposition dans le salon de coiffure de l'avenue Carnot.

Une tombola était également prévue pour gagner un vélo électrique, un fauteuil scandinave, des boîtes de chocolat, une tablette numérique, etc. L'urne et la tombola seront encore en place au salon jusqu'à samedi 24 octobre.

L'association OncoDoubs 

L'association OncoDoubs est née en 2009 grâce au professeur Xavier Pivot, chef du Pôle Cancérologie au centre hospitalier universitaire régional Jean Minjoz à Besançon. Objectif de l'association : permettre aux patients de bénéficier gratuitement de soins esthétiques et de séances d'activité physique adaptée pendant et après les traitements dans les services de chimiothérapie et de radiothérapie des établissements de santé en Franche-Comté, promouvoir la recherche clinique au sein de la région, essentiel au progrès thérapeutique en cancérologie et soutenir la formation des professionnels médicaux franc-comtois participant à la prise en charge des patients atteints de cancer. 

Cette soirée était en partenariat avec maCommune.info, Bermuda Studio (Studiomaton), Les Barbiers de St Amour, la Boutique du Vin, SunCity, AgiPub, Pâtisserie Grandvoinnet, Olivier Letoublon, Les bijoux de Pierre Lang, Médiatik Communication.

Si vous souhaitez adresser vos dons à l'association OncoDoubs : 31, Clos du Moulin - 25480 Pirey, 03 81 43 56 41, 06 89 91 38 54, oncodoubs@gmail.com

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : le gouvernement écarte de nouvelles restrictions

Le gouvernement a écarté a priori lundi de nouvelles restrictions face à la flambée épidémique de Covid-19, se contentant de renforcer légèrement le protocole en vigueur à l'école primaire où le taux d'incidence est le plus fort. Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran tiendront une conférence de presse à 19h pour détailler les mesures décidées. Mais de source gouvernementale, ils ne devraient pas annoncer de changements de règles importants.

Êtes-vous pour ou contre la vaccination des enfants à partir de 5 ans ?

Après les Etats-Unis ou encore Israël, c'est au tour de la France de réfléchir à la vaccination contre la Covid-19 des enfants de moins de 12 ans à partir de 2022. A noter que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans présentant un risque de faire une forme grave de la maladie et de décéder et pour ceux vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou vulnérables non protégées par la vaccination est autorisée depuis le 25 novembre.

Covid-19 : le gouvernement évalue l’intérêt de nouvelles mesures

Nouvelles mesures ou simples recommandations ? Le Conseil de défense sanitaire devra décider lundi de la stratégie à adopter alors que l'épidémie de Covid-19 flambe sur tout le territoire et touche de nombreux enfants. Dans le même temps, les chiffres grimpent. En Bourgogne-Franche-Comté le taux d'incidence frôle les 450 cas pour 100.000 habitants avec un taux de positivité des tests de 7%. Le Jura est le département le plus touché (635) devant le Doubs (570) et la Saône-et-Loire.

Covid-19 : la vague monte « fortement » en Bourgogne-Franche-Comté

La circulation du virus s'est encore accélérée en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux d'incidence de 346 cas pour 1000.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté. Le Jura est le troisième département de France le plus touché par la cinquième vague et les conséquences commentent à peser sur le système de santé. L'agence régionale de santé enjoint la population à renouer avec les gestes barrières.

Covid-19 : huit cas d’Omicron relevés, Delta ne relâche pas la pression

Le nombre de cas d'infections au variant Omicron détecté en France se monte désormais à huit dont un dans le Haut-Rhin, selon le dernier bilan actualisé de l'agence sanitaire Santé publique France. Mais la menace actuelle reste le variant Delta avec des contaminations qui s'envolent. Un conseil de défense sanitaire est programmé lundi.

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.19
couvert
le 07/12 à 3h00
Vent
5.05 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage