Alerte Témoin

Orages : Plusieurs communes devraient demander l'État de catastrophe naturelle

Publié le 26/06/2016 - 15:50
Mis à jour le 26/06/2016 - 19:40

Le département du Doubs "a connu des orages très forts qui ont produit des dégâts très importants dans le nord. Plusieurs dizaines de communes sont touchées", a indiqué la préfecture. Les inondations ont notamment touché la région de Montbéliard et la région d'Ornans au sud de Besançon.

route_2_.jpg
© dr

Dès vendredi soir les pompiers du Doubs ont effectué plus de 700 interventions dans les communes concernées, mobilisant quelque 450 sapeurs-pompiers sur le front des inondations, a précisé la préfecture.

La commune de Médière (300 habitants), à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Montbéliard a été particulièrement touchée. "Toute la voirie est détruite, la chaussée a été complètement soulevée par des torrents de boue et de pierres"

Près de Montbéliard, dans la commune de Bart, les inondations ont amené de l'eau chargée de boue. "La première urgence c'est de déblayer tout ce qui a pu encombrer les rues, et, dans les maisons, c'est d'évacuer l'eau", a-t-on souligné. 

La préfecture n'était pas en mesure de chiffrer les dégâts dans l'immédiat, mais, d'après les services de l'État, des communes du département pourraient dès lundi faire une demande de déclaration de catastrophe naturelle. "La décision appartient aux maires", a-t-on souligné. Un démarche qui sera soutenue par le sénateur du Doubs jean-François Longeot

Dimanche à 14h00, la préfecture du Doubs faisait état d'une "stabilisation sur le Doubs" tout en maintenant l'état de vigilance jaune pour le risque de crue sur cette rivière. L'alerte vigilance jaune a en revanche été levée sur deux cours d'eau, l'Allan et La Savoureuse.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.48
ciel dégagé
le 01/06 à 3h00
Vent
2.28 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune