Outrage à l'égard du ministre de l'Intérieur: le jugement de Frédéric Vuillaume sera rendu début juillet

Publié le 03/06/2020 - 14:45
Mis à jour le 03/06/2020 - 14:01

Mardi 2 juin 2020, Frédéric Vuillaume, chef du mouvement local des Gilets jaunes et son ex-compagne étaient au palais de justice de Besançon pour faire appel de leur première condamnation pour outrage à l'égard du ministre de l'Intérieur lors de sa visite le 13 mars 2019.

©DM ©
©DM ©

Le 13 mars 2019, lors de la visite officielle du ministre de l'Intérieur dans le quartier Planoise à Besançon, un groupe de Gilets jaunes, écarté par les forces de l'ordre, tentait de se faire entendre par le ministre.

Frédéric Vuillaume avait notamment scandé "Castaner, assassin". Avec son ex-compagne, ils ont été condamnés le 15 mai 2019 à 1.500€ d'amende avec sursis, une mise à l'épreuve d'une durée de 5 ans, et une amende de 1.000€ à payer immédiatement.

Le couple a fait appel et a comparu devant la cour d'appel de Besançon le 2 juin. Une cinquantaine de Gilets jaunes était présente pour le soutenir.

Le jugement sera rendu le 7 juillet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Nancy: un procès pour escroquerie s’ouvre avec la diffusion d’un reportage de M6

Le procès de 15 personnes qui comparaissent devant le tribunal de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy pour "escroquerie en bande organisée" à la TVA s'est ouvert lundi avec... la diffusion d'une émission de télévision dans le tribunal. Les prévenus sont principalement originaires d'Espagne, d'Alsace et de Franche-Comté.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.91
couvert
le 18/01 à 6h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage