Ouverture de KFC : Zéro Déchet Besançon et Alternatiba Besançon dénoncent un greenwashing...

Publié le 13/11/2020 - 09:36
Mis à jour le 13/11/2020 - 17:57

Les deux associations co-signent ce 12 novembre 2020 un article au sujet de l'ouverture du restaurant KFC. Selon eux, l'enseigne ne serait pas une bonne élève en terme de réglementation même si elle se donne une image respectueuse de l'environnement.

 ©
©

"Vous reprendrez bien une petite part de greenwashing ?", lancent les deux associations dans un communiqué de presse. Pour rappel, le Greenwashing ou "’éco blanchiment" sont des actions menées par une entreprise pour redorer son image en termes sur des bases écologiques. Souvent, cela concerne des multinationales.

Voici les aspects liés à l'ouverture de ce lieu de restauration rapide au centre-ville de Besançon sont épinglés par les membres d'Alternatiba et Zero Déchet Besançon :

• "Lorsque Thierry Pémonge, gérant franchisé annonce que « 90 % de nos emballages sont recyclables » et que «nous trions nos déchets dans le restaurant » nous restons dubitatifs : recyclable ne veut pas dire recyclé et nous rappelons que le tri à l’intérieur de l’établissement est une obligation réglementaire et non un argument écologique.

• Nous aurions aimé mise en conformité avec la réglementation à venir sur les emballages à usage unique . En effet, à partir de janvier 2023, seront interdits les récipients, gobelets et couverts à usage unique, quel que soit leur matériau, lorsque les repas sont servis sur place dans l’enceinte d’établissements de restauration.

• En ce qui concerne la vente à emporter, nous préconisons la mise en place d’un système de consigne universel . Nous espérons voir la ville de Besançon devenir le pilote d’une telle initiative.

• Le poulet dont il est question dans cet établissement est un pur produit de l’industrie agroalimentaire, en grande partie importé d’Allemagne, des Pays-Bas ou de Pologne . Nous sommes très loin de filières de production vertueuses, tant sur le plan écologique que sur le plan de la maltraitance animale.

• Concernant la création d'emploi, rappelons qu'il s'agit d’ emplois non-qualifiés, mal rémunérés et déconsidérés , qui apportent un salaire d’appoint à des personnes précaires, mais n’offrent pas de perspectives d’avenir.

• L'implantation d'un nouveau lieu de restauration rapide dans la boucle révèle l’uniformisation des centres-ville , qui comme les zones commerciales en périphérie, sont occupés aujourd’hui majoritairement par des grandes enseignes au détriment de la qualité et de la diversité portée par les commerçants traditionnels .

• Pour finir, difficile de faire l’impasse sur les effets de ce type d’alimentation sur la santé des consommateurs. Les pathologies liées à la «malbouffe» des fast-foods connaissent une expansion inquiétante dans notre société".

Cette lettre ouverte est visible dans son intégralité sur les réseaux sociaux de Zéro Déchet Besançon et Alternatiba Besançon. Elle est disponible en ligne via ce lien :

https://cloud.zerodechetbesancon.fr/index.php/s/yqMf3xk8xFq529w#pdfviewer

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

La police et la gendarmerie mobilisées en Haute-Saône pour lutter contre les « distracteurs »

Après une année pendant laquelle l'accidentologie a fortement baissé (crise sanitaire, confinements, couvre-feu...) une recrudescence d’accidents graves est constatée depuis le mois de mai 2021 par la préfecture de Haute-Saône. Ils sont provoqués le plus souvent par des comportements dangereux... Lors d'une opération de contrôle dans le département le 15 juin dernier, 62 infractions ont été recensées par les forces de l'ordre liées notamment aux "distracteurs de conduite".

Baisse de la vaccination en Haute-Saône : la préfète veut booster la prise de rendez-vous à l’approche de l’été

Malgré 46% de la population primo-vaccinés en Haute-Saône, la préfète Fabienne Balussou souhaite promouvoir davantage la vaccination par le biais des acteurs locaux suite à une baisse de la prise de rendez-vous au mois de juin, selon un communiqué du 17 juin.

VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités, les canaux et rivières françaises ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. La baignade y est dangereuse et, sauf exceptions, interdite, alerte les Voies navigables de France (VNF) ce jeudi 17 juin.

Le préfet du Doubs abroge l’arrêté portant sur le port du masque obligatoire en extérieur

Suite aux annonces du Premier ministre le 16 juin 2021, et au vu de l’évolution sanitaire favorable depuis plusieurs semaines, Jean-Philippe Setbon, préfet du Doubs par intérim, a décidé d’abroger l’arrêté préfectoral du 3 juin 2021 portant sur l’obligation du port du masque en extérieur dans le Doubs pour les personnes de plus de onze ans.

Coup de balai sur les déchets dangereux des entreprises de Bourgogne Franche-Comté

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat organisent chaque année une opération d’élimination de déchets dangereux à destination des entreprises qui produisent des Déchets Toxiques en Quantités Dispersées (déchets de peinture, solvant, diluant, colle, vernis, résine, aérosols…). En 2021, l'opération se déroulera du 21 au 25 juin dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté.

Tentative d’enlèvement d’enfant à Montceau-les-Mines : la préfecture confirme « une fausse information »

Une rumeur circule actuellement sur les réseaux sociaux relative à la présence d’un individu qui tenterait d’enlever des enfants aux alentours d’une école à Montceau- les-Mines. Ce mercredi 16 juin, la préfecture de Saône-et-Loire dément cette information et invite les internautes à vérifier les informations avant de les relayer sur les réseaux sociaux.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.23
couvert
le 21/06 à 6h00
Vent
0.73 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
94 %

Sondage