Ouverture de KFC : Zéro Déchet Besançon et Alternatiba Besançon dénoncent un greenwashing...

Publié le 13/11/2020 - 09:36
Mis à jour le 13/11/2020 - 17:57

Les deux associations co-signent ce 12 novembre 2020 un article au sujet de l'ouverture du restaurant KFC. Selon eux, l'enseigne ne serait pas une bonne élève en terme de réglementation même si elle se donne une image respectueuse de l'environnement.

 ©
©

"Vous reprendrez bien une petite part de greenwashing ?", lancent les deux associations dans un communiqué de presse. Pour rappel, le Greenwashing ou "’éco blanchiment" sont des actions menées par une entreprise pour redorer son image en termes sur des bases écologiques. Souvent, cela concerne des multinationales.

Voici les aspects liés à l'ouverture de ce lieu de restauration rapide au centre-ville de Besançon sont épinglés par les membres d'Alternatiba et Zero Déchet Besançon :

• "Lorsque Thierry Pémonge, gérant franchisé annonce que « 90 % de nos emballages sont recyclables » et que «nous trions nos déchets dans le restaurant » nous restons dubitatifs : recyclable ne veut pas dire recyclé et nous rappelons que le tri à l’intérieur de l’établissement est une obligation réglementaire et non un argument écologique.

• Nous aurions aimé mise en conformité avec la réglementation à venir sur les emballages à usage unique . En effet, à partir de janvier 2023, seront interdits les récipients, gobelets et couverts à usage unique, quel que soit leur matériau, lorsque les repas sont servis sur place dans l’enceinte d’établissements de restauration.

• En ce qui concerne la vente à emporter, nous préconisons la mise en place d’un système de consigne universel . Nous espérons voir la ville de Besançon devenir le pilote d’une telle initiative.

• Le poulet dont il est question dans cet établissement est un pur produit de l’industrie agroalimentaire, en grande partie importé d’Allemagne, des Pays-Bas ou de Pologne . Nous sommes très loin de filières de production vertueuses, tant sur le plan écologique que sur le plan de la maltraitance animale.

• Concernant la création d'emploi, rappelons qu'il s'agit d’ emplois non-qualifiés, mal rémunérés et déconsidérés , qui apportent un salaire d’appoint à des personnes précaires, mais n’offrent pas de perspectives d’avenir.

• L'implantation d'un nouveau lieu de restauration rapide dans la boucle révèle l’uniformisation des centres-ville , qui comme les zones commerciales en périphérie, sont occupés aujourd’hui majoritairement par des grandes enseignes au détriment de la qualité et de la diversité portée par les commerçants traditionnels .

• Pour finir, difficile de faire l’impasse sur les effets de ce type d’alimentation sur la santé des consommateurs. Les pathologies liées à la «malbouffe» des fast-foods connaissent une expansion inquiétante dans notre société".

Cette lettre ouverte est visible dans son intégralité sur les réseaux sociaux de Zéro Déchet Besançon et Alternatiba Besançon. Elle est disponible en ligne via ce lien :

https://cloud.zerodechetbesancon.fr/index.php/s/yqMf3xk8xFq529w#pdfviewer

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.

Saucisse de Morteau au Morbier

Voici une recette d'hiver (très réconfortante) qui a séduit les équipes de "C’est Meilleur Quand C’est Bon !". Toutes les semaines une recette en lien avec le terroir français est mise à l'honneur. La plus en vue été visionnée plus de 40 millions de vues. La saucisse de Morteau et le Mobier vont-ils réussir à faire mieux ? Il ne tient qu'à vous…

Retour sur la grève de la faim de Stéphane Ravacley dans une web série documentaire…

Il y a un an, Corentin Germaneau suivait le quotidien de Stéphane Ravacley, boulanger bisontin en grève de la faim pour soutenir son apprenti guinéen, Laye Traoré, menacé d'expulsion. Cette expérience a amené le jeune homme de 27 ans à réaliser une web série documentaire publiée ce vendredi 14 janvier sur la toile...

Des soirées entre « covidés » à Besançon… qui donnent une sensation de « liberté totale »

Depuis le milieu de la cinquième vague de la Covid-19 et plus particulièrement depuis l'arrivée fulgurante du variant Omicron, beaucoup plus contagieux, des soirées d'un nouveau genre ont vu le jour. En cercle privé, elles réunissent exclusivement des personnes positives à la Covid-19… Témoignages de Bisontines et Bisontins qui en ont fait l'expérience.

Début de la campagne pièces jaunes 2022

Pièces jaunes 2022 : la fondation des hôpitaux en visite à la maison des familles le 26 janvier • L’opération Pièces Jaunes se déroule cette année du 12 janvier au 5 février 2022 avec deux nouveautés : les pièces sont de retour (avec une collecte assurée par La Poste) et tout peu devenir une tirelire. La collecte s’effectue également par SMS, dons en ligne, et e-cagnottes…La fondation se rendra à Besançon le mercredi 26 janvier prochain.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.58
ciel dégagé
le 18/01 à 6h00
Vent
4.24 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
98 %

Sondage