Parcoursup 2018 : 12 990 candidats ont formulé leurs voeux en Franche-Comté…

Publié le 06/05/2018 - 11:30
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:22

Au 31 mars 2018 s’est acheve?e la premie?re e?tape de la proce?dure nationale de pre?inscription Parcoursup. Les lyce?ens, apprentis, e?tudiants en re?orientation, et candidats inscrits a? l’e?tranger ou non scolarise?s, ont confirme? leurs vœux. Ceux-ci ont e?te? transmis aux e?tablissements d’enseignement supe?rieur pour e?tre examine?s par les commissions d’examen des vœux qu’ils ont mises en place. 12 990 candidats de l’acade?mie de Besanc?on ont fait leurs voeux...

PUBLICITÉ

L’analyse des premie?res donne?es permet de constater que les futurs e?tudiants se sont approprie?s « avec facilite? » la nouvelle plateforme Parcoursup selon le Rectorat de l’académie de Besançon. Ainsi, en France, 810 957 candidats ont formule? au moins un vœu, dont 12 990 candidats dans l’académie de Besançon.

Ces 12 990 candidats sont re?partis de la fac?on suivante :

  • 10 796 lyce?ens en terminale (83 %),
  • 1 438 re?orientation (11 %)
  • 756 autres candidats (6 %), essentiellement constitue?s de jeunes non scolarise?s ou, issus de pays e?trangers

soit une hausse de 3,2% par rapport à 2017.

Ces chiffres sont cohe?rents avec la hausse de?mographique que connai?t dans toute la France l’enseignement supe?rieur.

Parmi les lyce?ens de terminale, celles et ceux qui pre?parent un baccalaure?at ge?ne?ral sont les plus nombreux a? avoir confirme? au moins un vœu (96 %) ; suivent les e?le?ves en filie?re technologique (91 %) et en filie?re professionnelle (45 %).

Au total, ce sont un peu plus de 6,3 millions de vœux qui ont e?te? confirme?s par les candidats inscrits sur la plateforme, et qui se re?partissent entre les 13 000 formations propose?es sur Parcoursup.

68% des voeux concernant les filières sélectives 

Les filie?res se?lectives de l’enseignement supe?rieur attirent de nombreux candidats. Ainsi, 68 % des 6,3 millions de vœux concernent les filie?res se?lectives (sections de techniciens supe?rieurs – STS, classes pre?paratoires aux grandes e?coles – CPGE, instituts universitaires de technologie – IUT ou e?coles). Dans l’acade?mie de Besanc?on, 57 846 des vœux ont e?te? exprime?s pour des filie?res se?lectives.

32% de demandes d’entrée en licence

Les licences repre?sentent quant a? elles 32 % des vœux confirme?s, soit un peu plus de 2 millions de vœux. Au total, ce sont 551 593 candidats qui ont confirme? au moins un vœu dans une licence contre 630 378 en 2017.

Dans l’acade?mie de Besanc?on, 23 999 vœux ont e?te? exprime?s pour une licence. La baisse des vœux par rapport a? la campagne APB 2017 s’explique par la suppression des dispositifs de contrainte des vœux comme les « pastilles vertes » ou encore les vœux groupe?s obligatoires pour certaines licences. L’anne?e dernie?re, 377 659 candidats e?taient concerne?s par ces contraintes.

Afin de garantir une place a? chacun dans l’enseignement supe?rieur, 19 000 places supple?mentaires ont d’ores et de?ja? e?te? finance?es pour accueillir les futurs e?tudiants dans de bonnes conditions a? la rentre?e 2018. Ces places ont e?te? cre?e?es dans les filie?res les plus demande?es. Dans l’acade?mie de Besanc?on, cela repre?sente 350 places supple?mentaires pour la rentre?e 2018.

Le Gouvernement adaptera au mieux les moyens comple?mentaires a? affecter apre?s le de?but de la phase d’admission.

(Communiqué du Rectorat)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.25
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1016.39 hPa
Humidité
76 %

Sondage