Pas de caméra de surveillance à Dole : la ville va rembourser 100 000 euros à l’État

Publié le 11/09/2008 - 17:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:36



En 2007 l’ancien maire
UMP, Gilbert Barbier, avait lancé le projet d’installation de vidéosurveillance
dans les rues de Dole. Un projet avorté par l’actuelle majorité PS de
Jean-Claude Wambst.

La ville de Dole va donc  devoir rembourser plus de 100 000 euros à
l’Etat qui lui avait accordé une enveloppe financière pour l’installation de ces
caméras.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives : Jadot au soutien du boulanger Stéphane Ravacley, candidat "atypique"

Le candidat EELV à l'élection présidentielle, Yannick, Jadot, s'est rendu à Besançon ce mercredi 25 mai 2022 pour soutenir le boulanger bisontin Stéphane Ravacley, le candidat écologiste de la Nupes (nouvelle union populaire écologique et sociale) sur la 2e circonscription du Doubs.

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.08
partiellement nuageux
le 28/05 à 12h00
Vent
4.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
33 %

Sondage