Payer son entrée à la Citadelle ou à la piscine en Pive sera bientôt possible !

Publié le 15/06/2021 - 17:45
Mis à jour le 15/06/2021 - 18:01

La Pive, monnaie locale comtoise, pourra être utilisée dès la fin du mois de juin pour payer des entrées dans certaines infrastructures de la Ville. Un nouveau mode de paiement en expérimentation et qui devrait s’étendre à d’autres services…

Mise en circulation en Franche-Comté en 2017, la Pive a été créée par un réseau de citoyen dans un objectif de développement local. Cette monnaie est utilisée, en complément de l’euro « pour renforcer les liens économiques, mais également sociaux sur le territoire« 

  • Plus de 125.000 pives sont actuellement en circulation (chiffres début 2021)

Après Rioz, Danjoutin et Chaux-la-Lotière en 2020, Besançon rejoint les municipalités qui soutiennent la Pive en Franche-Comté. Le dernier conseil municipal du 20 mai a en effet acté la Pive en mode de paiement qui pourra être utilisé  dans différentes structures de la Ville. Les piscines de Port-Joint et de Chalezeule, la Citadelle et l’accueil de la mairie accepteront que l’on règle en monnaie locale.

Cette expérimentation a pour but, in fine, d’être progressivement déployée sur l’ensemble des services publics de la Ville de Besançon.

"Nous sommes la première collectivité franc-comtoise à expérimenter ce dispositif et l'une des rares en France. Espérons que cela inspire !" Anthony Poulin, adjoint en charge des finances, de la commande publique, de la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

"En recentrant la monnaie sur sa fonction originelle d’échange, elle permet de redonner aux citoyens du pouvoir d’agir, de dynamiser l’économie comtoise" explique l'association. "Elle permet de redonner du sens à la consommation et de soutenir la transition vers un nouveau modèle de société".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.32
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %