Petit récap' sur la saint Valentin !

Publié le 14/02/2014 - 10:30
Mis à jour le 14/02/2014 - 14:34

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, c'est la Saint Valentin, la fête des amoureux. Les boutiques de lingerie fine et les fleuristes sont achalandés de coeurs partout sur leur vitrine et attendez-vous à voir en fin de journée de jeunes hommes tirés à quatre épingles, les bras chargés de cadeaux pour leur bien aimé(e) ! Petit rappel des origines de cette fête au sujet de Valentin, une sorte de cupidon mais qui a été condamné à mort...

capture_decran_2014-02-14_a_10.20.14.png
©

L'histoire de la saint Valentin commence dans les années 200 sous le règne de l'empereur Claude II, dit Claude le Gothique, à Rome. Valentin aurait été un prêtre chrétien qui consacrait des mariages dans la clandestinité. En effet, à l'époque, l’empereur avait interdit ces mariages en constatant que les chrétiens, une fois mariés, refusaient de s’engager dans les légions militaires pour ne pas quitter leur famille. Valentin aurait été condamné à mort en 270. Valentin serait donc mort en défenseur de l’amour et du mariage...

Depuis 1496, Saint Valentin est officiellement le Saint Patron des Amoureux, sur ordre du pape Alexandre VI. A cette époque, la protection de ce saint Patron s'appliquait surtout aux célibataires qui cherchaient l'âme soeur. Les festivités de la St Valentin visaient précisément à donner aux jeunes célibataires l'occasion de trouver un partenaire pour la vie. Différentes coutumes existaient selon les régions, comme par exemple la partie de cache cache où les jeunes filles célibataires d'un village se cachaient tandis que les hommes célibataires se donnaient pour objectif de les retrouver. Les couples ainsi formés pouvait durer le temps de la soirée ou aller jusqu'au mariage...

Aujourd'hui, c'est une fête purement commerciale : on ne joue plus à cache-cache dans les bois pour éventuellement finir enlassé(e)s dans un champ de coquelicots (oui, on sait être romantique à maCommune.info), certain(e)s partent à la recherche de cadeaux dans les boutiques de confiseries, de lingerie, les fleuristes, les parfumeries etc.

La Saint Valentin sur les réseaux sociaux

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.31
couvert
le 04/12 à 0h00
Vent
7.66 m/s
Pression
991 hPa
Humidité
50 %

Sondage