Peugeot-Citroën invité à boycotter Molex

Publié le 27/10/2010 - 14:04
Mis à jour le 15/04/2019 - 08:57

Christian Estrosi a annoncé ce mercredi avoir demandé à Renault et PSA de ne plus avoir «le moindre échange commercial» avec l’équipementier automobile américain Molex, qui refuse de financer le plan social d’une usine fermée en 2009, mais affiche un résultat record.

 ©
©
Le ministre de l'Industrie était interrogé à la sortie du conseil des ministres sur l'annonce par Molex de bénéfices «record» au troisième trimestre, ce qui l'a conduit à augmenter de 14,8% le dividende versé à ses actionnaires.

«L'annonce ce matin du fait que Molex ait dégagé 75 millions de dollars de bénéfices dont 15% seront redistribués à leurs actionnaires est une démarche de mépris la plus totale, que ce soit à l'égard des salariés de Molex mais aussi du gouvernement français et de la justice de la France», a affirmé Christian Estrosi.

«J'ai demandé ce matin à Renault et à PSA de cesser toute commande à l'égard de Molex et qu'il n'y ait plus le moindre échange commercial entre (...) nos deux constructeurs et Molex qui méprise les institutions de notre pays, le respect de leurs engagements dans le domaine social», a-t-il ajouté. «Il est temps de mettre fin à ce genre de comportements».

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.09
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %