Polémique sur le voile : rassemblement à Dijon devant le Conseil régional

Publié le 18/10/2019 - 17:49
Mis à jour le 18/10/2019 - 17:49

Un « rassemblement citoyen » s’est tenu ce vendredi 18 octobre 2019 à Dijon devant le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une semaine après une polémique nationale déclenchée par un élu du RN demandant à une femme dans le public de retirer son voile.

PUBLICITÉ

Plus d'une cinquantaine de personnes s'étaient rassemblées en début d'après-midi devant le bâtiment de l'assemblée régionale, a constaté un journaliste de l'AFP.

Soutien à une mère "humiliée"

La présidente du Conseil régional Marie-Guite Dufay a été interpellée par les participants avant d'entrer en commission permanente, qui se tenait à huis-clos et à laquelle participait également Julien Odoul, le président du groupe régional RN à l'origine de la polémique.

Les participants étaient venus apporter leur soutien à "une mère qui s'est vue humiliée, traitée comme une moins que rien (...) devant son propre enfant et les enfants qu'elle accompagnait", a lancé Hakim Louahi, l'un des organisateurs, à Mme Dufay, dénonçant "l'auteur d'une agression abjecte".

Si "on peut nous demander de retirer notre voile" dans certains lieux comme les préfectures, "ça se passe généralement très bien", mais la mère prise à partie "était dans son droit", a témoigné Anissa, 33 ans, elle-même voilée.

"Plainte pour violences aggravées"

"M. Odoul s'est livré à des propos condamnables, c'est pour cela que je le signale au procureur", a notamment répondu Mme Dufay, qui avait déjà annoncé dimanche dans un communiqué son intention d'alerter la justice, n'excluant pas de porter plainte. "Cette dame avait la loi pour elle", a-t-elle encore reconnu, avant d'entrer dans le bâtiment.

Le parquet de Dijon a indiqué vendredi avoir reçu une "plainte pour violences aggravées" de la part de l'avocate de la femme voilée prise à partie, mais n'avait pas encore reçu de courrier du Conseil régional.

La scène, filmée vendredi dernier lors de l'assemblée plénière et diffusée sur internet par Julien Odoul, par ailleurs membre du bureau national du RN, avait provoqué une polémique nationale sur le port du voile.

Les élus du RN avaient finalement quitté la salle, ainsi que la plaignante, qui affirme avoir plus tard subi des "violences verbales" de la part d'une élue non-inscrite mais anciennement Front national.

Julien Odoul a aussi annoncé vendredi le dépôt d'une plainte contre un internaute qui avait appelé sur Twitter à "toutes celles et ceux qui vivent dans sa circonscription et sont révoltés" à "lui rendre visite à sa permanence", ajoutant "couvrir les faits d'avocats".

(AFP)

1 Commentaire

Une poignée de "représentants de communauté " Musulmane " débarqués là de leurs banlieues et autres quartiers périphériques de Dijon ; dits " sensibles" depuis le débuts des années 80. Des militants politico-religieux . Pendant ce temps ; c'est la guérilla urbaine depuis plus de 6 mois à Chenôve ; avec précisément les " mêmes protagonistes " qui testent nos institutions et notre République . Lentement mais sûrement ; "l'échiquier" se met en place .
Publié le 20 octobre à 11h08 par Patrick Lepak • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

Port du voile : le Sénat vote l’interdiction pour les parents accompagnant les sorties scolaires

La polémique née de l'intervention de Julien Odoul le 11 octobre 2019 à Dijon à l'encontre d'une mère voilée qui accompagnait une sortie scolaire continue de faire débat en France. Mardi 29 octobre 2019, le Sénat, à majorité de droite a adopté dans un contexte explosif, une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires, jugée "contre-productive" par le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer.  

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Prise à partie par un élu RN au conseil régional, la maman voilée s'exprime...

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.95
nuageux
le 22/11 à 9h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
91 %

Sondage