Pontarlier : la Ville fait le point sur les mesures économiques

Publié le 27/04/2020 - 10:23
Mis à jour le 27/04/2020 - 10:23

Depuis le début du confinement, Patrick Genre, maire de Pontarlier et Bertrand Guinchard, conseiller municipal et Vice-Président référent, maintiennent un contact étroit et constant avec le monde économique, commercial, agricole et artisanal, afin d’entendre les difficultés et d’étudier des solutions concrètes.  Voici un point sur la situation ce 27 avril 2020…

Mairie de Pontarlier février 2020 ©Hélène Loget ©
Mairie de Pontarlier février 2020 ©Hélène Loget ©

La Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier déclinent leurs premières mesures et travaillent de nombreuses pistes de réflexion :

Une cellule de veille active pour des mesures concertées

Les mesures :

  • Mise en place d'une cellule de veille économique par la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier dès annonce du confinement
  • Réunion hebdomadaire entre la Ville de Pontarlier / le Grand Pontarlier et toutes les associations de commerçants : Fédération Commerce et Artisanat Grand Pontarlier, Commerce Pontarlier Centre, Association des Grands Planchants, Association Houtaud Commerces, Association Les commerces de Doubs
  • Contact étroit et en cours entre M. le Maire/Président et les entreprises du Club des entrepreneurs, les plus importants employeurs locaux
  • Mise en place d'une commission de préparation à la sortie du confinement pour les commerces avec les associations et la CCI

Soutenir le monde économique local par l'activité 

Les mesures :

  • Près de 6 millions d'euros d'investissement déjà votés par la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier 
  • Réflexion en cours pour prioriser tout ou partie des 14 millions d'investissement envisagés en 2020 par les deux collectivités 
  • Lancement en cours d'une vingtaine de dossiers d'appels d'offres : petits et moyens chantiers réalisables rapidement : réfection de voirie, de réseaux, entretien du bâtiment,... / chantiers d'envergures tel que la ZAE des Gravilliers estimé à 2 millions d'euros, avec un impact par tranche sur l'économie locale d'environ 60 millions (investissements des propres entreprises ayant acquis des terrains).
  • Autorisation à la reprise des chantiers en cours si les entreprises le souhaitent et dans le respect des consignes sanitaires
  • Avance et augmentation du montant des acomptes aux prestataires qui ont avancé de la trésorerie pour leurs fournitures afin de réaliser les travaux pour la Ville et la CCGP
  • Pas de pénalité de retard pour les entreprises qui ne peuvent pas reprendre leur activité commandée par les deux collectivités 

Consultation du Conseil bancaire local pour étudier la réalité de l'accès au prêt de trésorerie pour les entreprises locales le mercredi 15 avril :
- Confirmation de l’octroi quasi systématique de prêt de trésorerie auprès des entreprises demandeuses, avec déblocage de plusieurs millions sur le territoire du Grand Pontarlier. Plusieurs inconnues subsistent néanmoins : les conditions réelles de reprise après confinement, la réouverture des frontières pour les consommateurs suisses et l'état des nouvelles habitudes de consommation à la suite de cette période.
- Limitation des frais bancaires pour les professionnels : à la demande des Elus, en soutien aux entreprises locales, au nom de la solidarité, il est demandé qu’individuellement les banques participent à l’effort global, en exonérant l’ensemble des frais bancaires.

Mesures en faveur du commerce et de l'économie locale

Les mesures :

  • Suspension des loyers pour les acteurs économiques locataires de la Ville de Pontarlier et du Grand Pontarlier (Hôtel d'entreprises de la Belle Vie, Gounefay...)
  • Reprise du marché hebdomadaire pontissalien pour soutenir les producteurs locaux touchés également par cette crise et gratuité des droits de place.
  • Exonération pour les mois à venir pour les commerçants non sédentaires qui ne peuvent plus exercer au marché
  • Pas de pénalité de retard pour les entreprises qui ne peuvent pas reprendre leur activité commandée par les deux collectivités
  • Exonération des droits de place et de terrasse pour les activités de restauration hôtellerie et tourisme en vue de la reprise pour l'année

Soutien au monde associatif local, dépendant du monde économique 

Les mesures :

  • Maintien du versement des subventions ordinaires votées par la Ville et la CCGP aux associations
  • Analyse au cas par cas de l'impact de l'annulation des événements associatifs

Une crise économique également pour les collectivités... 

Les mesures :

  • Des recettes fiscales en chute : le coût est estimé entre 5 et 6 milliards d'euros de recettes en moins en 2020 pour les collectivités en France 
  • Les pertes sont en cours d’étude pour la CCGP et la Ville mais elles se monteront à plusieurs centaines de milliers d'euros avec pour conséquence de devoir revoir les maquettes et prévisions budgétaires 2020 et 2021 : l’activité économique en baisse va entraîner une diminution des recettes fiscales actuelles et à venir     
  • D'autres mesures en cours de réflexion feront prochainement l'objet d'une communication après consultation des assemblées élues et décision définitive :
  • Exonération immédiates de taxes : études en cours.
  • Exonération de Taxe séjour, Teom : en cours d'étude.
  • Fonds d’aide territoriale pour les acteurs économiques les plus fragiles : projet d'aides régionales en partenariat avec les EPCI de Bourgogne Franche-Comté. Une contribution, sur critères, est à l'étude par la Région BFC pour les toutes petites entreprises n'ayant pas droit au prêt de trésorerie et qui ne peuvent assumer leurs prochaines échéances. Les EPCI dont le Grand Pontarlier sont sollicités pour une contribution à hauteur de leur nombre d’habitants. Les accords et modalités de répartition sont en cours d'étude pour une communication officielle de la Région fin avril.
  • Renforcement de la communication et des projets d'animations dans le secteur du commerce : soutien aux associations de commerçants qui imaginent actuellement des événements mobilisateurs pour dynamiser les zones de chalandises au centre-ville comme en zones et attirer à nouveau le public.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.51
légère pluie
le 30/05 à 6h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
99 %